15 ans de prison pour Olivier Cloutier-Gaumond

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
15 ans de prison pour Olivier Cloutier-Gaumond
L'agresseur de Vicky Langlois a finalement reçu sa sentence jeudi. (Photo : Archives)

JUSTICE. Accusé de tentative de meurtre sur son ex-conjointe il y a deux ans, jour pour jour, Olivier Cloutier-Gaumond a finalement été condamné à 15 ans de prison jeudi au palais de Justice de Montmagny.

Comme l’accusé était déjà incarcéré, le temps réel de la peine infligée à Cloutier-Gaumond est de 11 ans et 361 jours en tenant compte de sa détention provisoire. La sentence s’applique à d’autres chefs d’accusation dont l’accusé faisait l’objet, soit certains pour vols, introduction par infraction, méfait et trois bris d’engagement.

En plus de sa sentence, l’accusé a dû se soumettre à un prélèvement d’ADN et il lui sera interdit de posséder des armes pendant une période de 20 ans. Des interdictions de communiquer avec la victime, la famille de cette dernière et de ses relations sont également imposées.

Cloutier-Gaumond avait plaidé coupable à des accusations de tentative de meurtre, de voies de faits graves et d’introduction par effraction en mai dernier. Il admettait ainsi avoir attaqué, à coups de massue artisanale, son ex-conjointe Vicky Langlois le 3 décembre 2018 dans le Rang Saint-Roch à Buckland.

Lors des événements, Gaumond-Cloutier s’était rendu à la résidence de Mme Langlois, en pleine nuit, équipé d’une massue artisanale. Il l’avait alors attaqué dans son sommeil lui infligeant de sévères blessures à la tête et au visage. Elle avait réussi à appeler les secours seulement après avoir repris conscience.

Cloutier-Gaumond, 33 ans, avait finalement été arrêté par des policiers de la Ville de Québec quelques heures après l’agression, grâce à la triangulation du signal de son téléphone cellulaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires