Hockey junior AA : attente maximale fixée au 1er février

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Hockey junior AA : attente maximale fixée au 1er février
La Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches se donne jusqu’au 1er février avant d’annuler officiellement sa saison régulière 2020-2021. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

SPORTS. La Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches se donne jusqu’au 1er février avant d’annuler officiellement sa saison régulière 2020-2021.

« La direction de la ligue est ouverte à attendre jusque-là. Si des ouvertures de la Santé publique se présentent avant cela, nous serons prêts à commencer une saison raccourcie. Il faudrait seulement une semaine de camp d’entraînement avant de débuter le calendrier », explique Luc Loubier, président de la ligue.

La Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches a mis ses activités sur pause en mars dernier, au milieu des demi-finales. Aucun gagnant n’a été désigné pour les séries 2020.

Depuis septembre, les scénarios de reprise raccourcissaient au fil des mois. Comme une saison normale prend fin en février, il est impératif que la ligue recommence ses activités d’ici ce mois fatidique. Sinon, il faudra attendre jusqu’en septembre 2021.

« Si on revient en janvier ou février, certaines équipes pourraient quitter le bateau et attendre à l’automne. Ce ne sont pas nécessairement tous les arénas qui ouvriront leurs portes ou opéreront plus longtemps qu’à l’habitude », mentionne M. Loubier.

La Santé publique interdit toujours les activités sportives organisées dans les zones rouges. Ce concept a préséance sur les phases du plan de relance d’Hockey Québec.

En 2019-2020, la ligue regroupait l’Assurancia Junior AA de Saint-Georges, les Beaucerons de Sainte-Marie, les Bulldogs de Beauce-Centre, le Lafontaine de Bellechasse, les Canotiers de Montmagny, le Lévy Honda de Lévis, l’Expert Junior AA de Saint-Romuald, le Model de Lotbinière, le Cité Construction de Disraeli et le Boutin Express de Plessisville.

Le Perfection Auto de Beauce-Etchemin dispute ses matchs locaux aux arénas de Saint-Prosper et Lac-Etchemin.

En janvier dans le Junior A

Par ailleurs, c’est au début janvier que les gouverneurs de la Ligue de hockey junior A Beauce-Frontenac (LHJABF) décideront si leurs équipes sauteront sur la glace cet hiver ou l’automne prochain.

La ligue avait cessé ses activités à la mi-mars, en plein milieu des séries éliminatoires 2020. La saison 2020-2021 devait commencer en septembre, l’ouverture étant retardée à cause de la pandémie.

« Nous avions planifié quatre scénarios de reprise. Le dernier scénario prévoit une saison de huit parties en février, avec des séries commençant en mars », dit Claude Jolicoeur, président de la LHJABF.

Les gouverneurs ont préféré attendre après le temps des Fêtes avant de prendre une décision finale.

« Ils espèrent que la situation sanitaire s’améliorera en janvier. En ce moment, plusieurs arénas sont fermés ou ouverts seulement pour le patinage. On ne sait même pas si le gouvernement autorisera les gens à jouer au hockey dehors », indique M. Jolicoeur.

La LHJABF regroupe le Beauce Mitsubishi de Saint-Georges, le Métal Labonté de la Haute-Beauce, le Garage Stéphane Turcotte de Saint-Éphrem, le Solution Profil Financier de Saint-Victor, le Perfection Auto de Beauce-Etchemin, le Resto la Gargouille d’East Broughton, le Percotec de Coleraine et le Turmel de Lac-Mégantic.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires