Jonathan Fauchon fait sa niche avec L’Armada

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Jonathan Fauchon fait sa niche avec L’Armada
Jonathan Fauchon n'a disputé que deux matchs avec son équipe en raison de la pandémie, mais se plait dans son nouvel environnement. (Photo : Sébastien Gervais)

HOCKEY. Choix de première ronde au dernier repêchage de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), Jonathan Fauchon semble se plaire avec l’Armada de Blainville-Boisbriand qui s’est servi du 10e choix au total, en juin dernier, pour le recruter.

Le hockeyeur de Sainte-Claire avoue que la marche entre le Midget AAA et le hockey junior majeur est surprenante. Il indique qu’il s’attendait cependant à devoir ajuster son tempo à celui du circuit Courteau. « Le jeu est beaucoup plus rapide, les joueurs sont plus gros et prennent de meilleures décisions. Il faut s’adapter, mais j’aime beaucoup l’expérience. Je ne m’attendais pas à arriver là et dominer ou être parmi les meilleurs. Je savais que j’aurais à m’adapter. »

Jonathan Fauchon n’a disputé que deux matchs avec son équipe en raison de la pandémie, mais se plait dans son nouvel environnement.

La pandémie est toutefois venue perturber son arrivée chez les juniors et a retardé son développement, convient-il. Comme il ne peut jouer suffisamment de matchs, il redouble d’effort dans les entrainements. « C’est décevant un peu, parce que j’aurais aimé jouer davantage de matchs en arrivant cette année pour me développer et m’adapter à la ligue. J’aurais aimé arriver aux Fêtes et déjà commencer à avoir un rôle dans l’équipe. Ça viendra. »

Fauchon a joué deux rencontres en début de saison, ce qui lui a permis d’amasser son premier point dans le circuit, soit une mention d’aide contre le Phoenix de Sherbrooke le 2 octobre dernier. Contrairement à certaines équipes qui ont une quinzaine de matchs de joués, l’Armada n’en a disputé que 8 jusqu’à maintenant, justement parce que l’équipe a dû composer avec une éclosion de la Covid-19 en octobre.

Même s’il n’a pas participé à tous les matchs de son équipe, l’Armada fonde de bons espoirs sur l’attaquant. « Jonathan est un Armada à part entière et tout va très bien dans son cheminement. Il poursuit son développement avec nous et a surmonté avec l’équipe l’adversité occasionnée par la pandémie. Il n’a pas joué de matchs dans la bulle par mesure préventive, mais il est présentement à 100 % », cite l’équipe dans une communication.

À 5 pieds 9 pouces et 160 livres, Fauchon n’est naturellement pas le plus imposant sur une patinoire, ce qui le rend conscient des progrès qu’il a à faire. « Je dois améliorer ma force physique, car je ne suis pas le plus gros, surtout pour gagner plus de batailles dans les coins et améliorer ma vitesse, car tout le monde est plus rapide dans cette ligue. »

Celui qui étudie toujours et secondaire estime que son équipe peut aspirer aux grands honneurs cette saison, ce qui ne veut pas nécessairement dire qu’il aura davantage de pression sur ses épaules, même s’il est un choix de première ronde. Pour le moment, Jonathan Fauchon ne la ressent pas cette pression qui accompagne les joueurs comme lui. « Nous sommes trois joueurs de 16 ans avec l’équipe et je ne vois pas de différence entre nous. »

Fauchon sera de retour à Sainte-Claire pendant quelques jours au cours de la période des fêtes. Si les précautions sont omniprésentes avec son équipe junior, ce sera également le cas avec sa famille. « On essaie d’avoir le moins de contacts possible avec le monde extérieur. On essaie de rester à l’aréna pour suivre l’école en ligne, à moins de devoir se rendre à l’école pour des examens, par exemple. Ça va faire du bien d’aller voir ma famille pendant les fêtes », avoue-t-il en terminant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires