Bellechasse S’engage !

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Bellechasse S’engage !

AFFAIRES. Développement Économique Bellechasse (DEB) lance un important mouvement sur son territoire dans le but de positionner Bellechasse comme un territoire reconnu au Québec pour la rétention et l’attraction de la main d’œuvre, tout comme assurer la pérennité et le succès de ses entreprises.

Bellechasse S’engage est un mouvement qui visera l’engagement des gens d’affaires, des commerçants et des industriels du territoire pour que la région puisse se démarquer par rapport au reste de la province, explique le directeur général de DEB, Alain Vallières.

Alain Vallières, directeur général de Développement économique Bellechasse.

« C’est un mouvement, une stratégie qui sera déclinée sur plusieurs mois. Il y a de plus en plus d’innovation et de nouvelles façons de faire. L’arrivée du numérique et des ventes en ligne, jumelés à tout ce qui se faisait déjà, nous amène à initier des choses qui répondront aux besoins des entreprises et qui les amèneront à se peaufiner, à s’améliorer et bonifier ce qu’elles font déjà. »

Selon lui, toutes les régions du Québec travaillent de façon similaire, une tendance qui doit être stoppée et modifiée. « Nous avons participé, comme région, à différents salons de recrutement et événements-carrières l’an dernier et avons remarqué que toutes les régions veulent attirer des gens pour travailler au sein de leurs entreprises. Toutefois, tout le monde vend la qualité de vie et ce qu’il y a sur son territoire. Il faut que les employés actuels et les chercheurs d’emplois comprennent qu’il se passe quelque chose de différent chez nous. »

Il ajoute que Bellechasse est déjà proactif en matière de gestion des ressources humaines et que cette image doit être véhiculée davantage. «. Il faut laisser cette marque-là auprès des gens qu’il y a et aura des choses très innovantes comme la robotisation, l’automatisation, la formation, etc. Les jeunes recherchent des défis. Ce qui va les attirer, c’est surtout quel type d’entreprises on y retrouve. Qu’est-ce qu’elles font. C’est le désir de se distinguer territorialement et d’aller plus loin qui doit nous habiter. »

Afin d’y arriver, l’organisation proposera dès le début de l’année 2021 une première série d’activités sur des thèmes stratégiques comme la gestion des ressources humaines, l’innovation (industrie 4.0) et le développement des ventes. Celle-ci doit s’échelonner de février à avril prochain. L’automne 2021 et l’hiver 2022 seront d’autres étapes qui suivront.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires