Un premier rôle principal à la télévision pour Noémie O’Farrell

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Un premier rôle principal à la télévision pour Noémie O’Farrell
Noémie O'Farrell, deuxième à partir de la gauche, fera partie de la distribution de la nouvelle série Contre-offre en compagnie d'Emmanuelle Lussier-Martinez, Normand D'Amour, Marie-Soleil Dion et Antoine Vézina. (Photo : Noovo)

TÉLÉVISION. L’actrice bellechassoise Noémie O’Farrell fera une apparition remarquée dans la nouvelle série « Contre-offre » qui sera présentée sur les ondes de Noovo à compter du 12 janvier prochain.

La native de Sainte-Claire occupera l’un des rôles principaux de cette série originale imaginée par Marie-Chantal Nadeau de Vallée-Jonction, en collaboration avec le scénariste Benoît Finley.

Noémie O’Farrell partagera la vedette avec Normand D’Amour, Antoine Vézina, Pierre-Yves Cardinal, Emmanuelle Lussier-Martinez et Marie-Soleil Dion, actrice qui a eu un mot à dire dans sa sélection, sans oublier Marie-Chantal Nadeau qui fera aussi partie de la distribution.

« J’ai joué avec Marie-Soleil au théâtre en 2016. On avait eu une belle rencontre et ça cliquait bien entre nous deux dans le jeu. Elle a eu le rôle principal dans la série et c’est elle qui a proposé mon nom. J’ai passé à travers le processus d’audition, qui a eu en février dernier, puis j’ai décroché le rôle », mentionne Noémie avec fierté.

« Contre-offre » est une comédie racontant l’histoire d’une  firme familiale d’agents immobiliers. Lorsque le père (Normand D’Amour), au bord de l’épuisement, décide de prendre un congé prolongé, il compte sur ses filles et son fidèle complice, Marcel (Antoine Vézina) pour prendre la relève.

Noémie y joue le rôle de Jade, une actrice dont la carrière bât de l’aile et qui recommence à travailler au sein de l’agence familiale afin de combler les fins de mois et payer son loyer, tout en continuant à mener sa carrière d’actrice, en parallèle.

« Cela donne des moments comiques. Ce sera drôle de la voir s’essayer, mais se planter. De fait, les agents d’immeubles, c’est un milieu très compétitif et ça donnait un terreau fertile pour cette comédie », mentionne-t-elle.

« Contre-offre » présentera donc, pour cette première saison, une série de 12 épisodes de 30 minutes chacun qui seront diffusés les mardis soirs à 19 h 30 à compter du 12 janvier. « On espère qu’il y aura une suite. C’est dans les plans », précise l’actrice bellechassoise.

Tourner en temps de COVID

C’est au printemps dernier que devait débuter le tournage de cette nouvelle série, mais la pandémie est venue changer les plans des producteurs. Celui-ci s’est finalement amorcé en août pour se terminer en octobre.

« Tourner en temps de COVID, c’est assez différent. Il fallait que ce soit bien fait, car on était un petit groupe et on tournait ensemble pendant 36 jours. Nous étions comme une petite famille, tout s’est bien déroulé et tout le monde y a trouvé son plaisir, bien que celui-ci était différent qu’en temps normal », précise Noémie.

Garder confiance en l’avenir

En plus du tournage de la série Contre-offre, Noémie O’Farrell devait jouer au théâtre l’été dernier, mais tout cela a été reporté en raison de la pandémie. « Il y a encore beaucoup d’incertitude, mais j’ai confiance que tout cela va reprendre et que d’autres auditions vont arriver sous peu », souligne l’actrice de 32 ans qui mentionne que le tournage de la prochaine saison de L’Heure bleue devrait avoir lieu au printemps 2021, si tout va bien.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires