Saint-Zacharie : Joey Cloutier ne sera pas candidat à la mairie en 2021

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Saint-Zacharie : Joey Cloutier ne sera pas candidat à la mairie en 2021
Joey Cloutier ne sollicitera pas de deuxième mandat à la mairie de Saint-Zacharie en novembre prochain. (Photo : Archives)

MUNICIPAL. Un nouveau maire sera à la tête de la municipalité de Saint-Zacharie au terme de l’élection municipale du 7 novembre prochain.

Élu il y a un peu moins de cinq ans, et ce à l’âge de 24 ans seulement, l’actuel maire Joey Cloutier a confirmé, par le biais d’une vidéo publiée sur sa page Facebook, qu’il ne sollicviterait pas un deuxième mandat.

M. Cloutier aurait pris sa décision dans le temps des Fêtes et en aurait fait part aux membres de sa famille, d’abord, puis aux membres du conseil et à la directrice générale de la municipalité avant de le faire publiquement sur les réseaux sociaux.

Dans sa vidéo, Joey Cloutier dit avoir plusieurs projets personnels à réaliser et mentionne que la fonction de maire, qui s’ajoute à ses activités personnelles et professionnelles, lui laissait peu de temps pour les réaliser.

« C’est une décision importante que celle de se présenter en politique municipale, que ce soit comme conseiller ou maire. En prenant cette décision tout de suite, ça laissera le temps à ceux ou celles qui souhaiteraient s’impliquer d’y réfléchir. Je ne voulais pas attendre à la dernière minute pour l’annoncer », poursuit le jeune maire qui dit tracer un bilan positif des quatre dernières années, que ce soit pour lui ou l’ensemble du conseil.

L’acquisition d’un terrain pour la construction d’un nouveau centre municipal des loisirs, le maintien du Corps de cadets à Saint-Zacharie, l’amélioration des rangs et la hausse constante des budgets consacrés à la voirie, l’assainissement des finances publiques « qui donnera une marge de manœuvre aux futurs conseils en cas d’imprévus », ou encore la conclusion d’une nouvelle entente sur la gestion des eaux usées avec Sainte-Aurélie, qui selon lui est positive pour les deux municipalités, ne sont quelques-uns des points saillants des cinq dernières années.

Au niveau régional, il se réjouit de la réfection d’un tronçon de la route 275 vers Sainte-Aurélie et de l’adoption du nouveau règlement forestier par la MRC des Etchemins qui, rappelle-t-il, sera positif pour les producteurs forestiers et aidera la municipalité à éviter les longues pannes de courant dans le futur, en autant que les propriétaires de lots le souhaitent bien sûr.

Par ailleurs, il convient que la hausse des coûts en lien avec le nouveau contrat de déneigement, ainsi que l’augmentation des taxes qui en découle, n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour ses concitoyens. Sans oublier le projet de la Tour qui n’a pas été accepté au plan de relance de la MRC des Etchemins.

Il ajoute que plusieurs défis attendent le conseil actuel d’ici le scrutin de novembre, dont les travaux d’amélioration du rang 6, les modifications aux règlements d’urbanisme de la municipalité, « afin de les adapter à notre situation », ainsi qu’un possible agrandissement du parc industriel.

Le dossier du déneigement, le renouvellement de la convention collective avec les employés municipaux et la mise en place d’un nouveau développement résidentiel sont quelques-uns des défis qui attendent le nouveau conseil, selon lui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires