Formation de préposés aux bénéficiaires: une troisième cohorte moins populaire

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Formation de préposés aux bénéficiaires: une troisième cohorte moins populaire
Il y a encore des candidatures pour les formations accélérées de préposés aux bénéficiaires. (Photo : gracieuseté)

SANTÉ. La formation accélérée de préposé aux bénéficiaires est de moins en moins courue alors que 43 personnes y prendront part au cours des prochaines semaines, sur l’ensemble du territoire.

Lors des deux premières, un peu plus de 300 personnes avaient levé la main et 270 sont toujours dans le domaine, indique Joannie Gagné du département des ressources humaines au CISSS Chaudière-Appalaches.

« Il est certain que nous en avons beaucoup moins que les deux premières. Les gens qui suivent le programme complet de préposé aux bénéficiaires sont de plus en plus rares, alors de voir ces gens faire le programme accéléré nous donne des opportunités.

En résumé, ce sont 24 boursiers qui ont débuté leur formation le 25 janvier dernier à Lévis, 8 du côté de Montmagny et 11 au Centre de formation professionnelle de Thetford. Une autre cohorte débutera à Saint-Georges le 15 février prochain, les inscriptions étant toujours possibles jusqu’au 5 février.

« L’arrivée des deux première cohortes a été la bienvenue et du personnel supplémentaire a ainsi pu être ajouté dans certains centres. Dans le contexte actuel, on doit composer avec des départs à la retraite, des congés de maternité et des périodes d’isolement reliées à la Covid, alors l’arrivée de ces nouvelles personnes a fait du bien », rappelle Mme Gagné.

Elle ajoute que certaines résidences de personnes âgées et d’autres milieux de vie ont aussi bénéficié de l’arrivée de quelques personnes, certaines ayant fait aussi le choix d’aller dans ces milieux également. «Nos besoins sont variables, dépendamment du territoire. Il n’y a pas d’endroit où c’est très critique. Lorsque l’on vit des éclosions, il devient évident que nous aurons besoin de renfort et on peut alors se référer là où il y a du surplus de personnel pour en assigner là où sont les besoins. »

En 2020, le CISSS Chaudière-Appalaches a procédé à l’embauche de 575 préposés aux bénéficiaires dans l’ensemble de son réseau, dont 288 provenaient du programme de formation accélérée. Rappelons que celle-ci avait été lancée par le gouvernement Legault au printemps dernier afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre en CHSLD.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires