L’école Petite-Abeille fermera ses portes

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
L’école Petite-Abeille fermera ses portes
L’école Petite-Abeille de Saint-Cyprien fermera définitivement ses portes au terme de la présente année scolaire. (Photo : La Voix du Sud – Archives)

ÉDUCATION. C’est maintenant officiel, l’École Petite-Abeille de Saint-Cyprien fermera officiellement ses portes au terme de la présente année scolaire. Les élèves de cette localité fréquenteront les écoles primaires de Sainte-Justine à compter de l’automne prochain.

Le directeur général du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin, Normand Lessard, a confirmé l’information qui a été publiée dans l’édition de février du journal municipal de Saint-Cyprien.

« Dès la mise en place du dernier plan triennal de répartition et de destination des immeubles, en 2019, nous avions avisé les élus de notre intention de fermer l’école si la prévision de clientèle qui était anticipée, à ce moment, ne changeait pas. Il manquait au moins deux élèves de premier cycle (1re à la 3e année) pour financer l’embauche d’un enseignant », précise M. Lessard qui ajoute que la décision a été prise avant même l’actuelle période d’inscription.

« Cela aurait pris la venue d’une ou deux familles avec des enfants de ce niveau-là pour renverser la tendance », mentionne-t-il en ajoutant que lors d’assemblées d’information et de consultation publique les 10 et 22 juin 2020, les parents et citoyens de Saint-Cyprien étaient conscients de la situation et semblaient résignés. « On leur a demandé si Sainte-Justine était leur choix et tout le monde a répondu dans l’affirmative. Les parents semblaient très rassurés, car des contacts avaient déjà été établis par la direction des deux écoles », poursuit-il.

Une fois l’année scolaire terminée, Normand Lessard souligne qu’un appel d’offres sera lancé pour la vente de l’école et que la priorité sera donnée aux partenaires du secteur public ou ayant des affinités gouvernementales, incluant la Municipalité de Saint-Cyprien qui démontre de l’intérêt depuis longtemps.

« On sait que les élus ont des projets pour notre bâtiment. Dès le printemps, des contacts seront établis avec la municipalité et le ministère de l’Éducation qui, par le biais de la Société Québécoise des Infrastructures, est celui qui fixe les prix. Nous sommes confiants que ce dossier sera bien mené », de souligner M. Lessard.

Le maire de Saint-Cyprien, Réjean Bédard.

Centre multifonctionnel

Invité à commenté le dossier, le maire Réjean Bédard rappelle que la fermeture de l’école Petite-Abeille est une décision qui se préparait depuis deux ou trois ans, le nombre d’élèves de niveau primaire étant constamment à la baisse.

Il confirme que le conseil municipal a toujours l’œil sur le bâtiment, mais rappelle que cela dépendra du prix demandé. « Si on achète l’école, l’objectif est toujours de la transformer en centre multifonctionnel », mentionne-t-il en précisant que le bâtiment aimerait y implanter, par exemple, un dépanneur autogéré.

« On voudrait y aménager un dépanneur autogéré, mais cela dépendra des coûts. On voudrait y déménager le gym qui est dans la caserne incendie et le gymnase serait utilisé pour la tenue d’activités sportives, en plus de servir de salle complémentaire à celle du centre communautaire qui est très utilisée », poursuit le maire qui entend également lancer une consultation auprès de la population de Saint-Cyprien pour obtenir son avis.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires