Bilan épidémiologique : Bellechasse et Les Etchemins classés en jaune

Bilan épidémiologique : Bellechasse et Les Etchemins classés en jaune

COVID-19. La tendance à la baisse de la situation épidémiologique liée à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches se maintient dernièrement, mais la réalité varie beaucoup d’une MRC à l’autre selon les données de la santé publique.

Le taux d’incidence (le nombre de contaminations pour 100 000 habitants) se trouve au vert pour Montmagny-L’Islet, en jaune pour les Etchemins et en orange pour la grande région de Lévis. La Nouvelle-Beauce, Robert-Cliche, Beauce-Sartigan et les Appalaches se situent toujours en rouge.

Les statistiques de la MRC de Bellechasse sont officiellement incluses dans celles de la grande région de Lévis, mais si prises individuellement, celles-ci dénotent un taux d’incidence de 2,27 cas par 100 000 habitants, ce qui placerait cette MRC dans le palier jaune, tout comme Les Etchemins.

Bien que le profil d’exposition soit changeant, la principale source demeure le contact familial (43 % lors de la semaine du 7 février). Suivent ensuite les milieux scolaire (23 %) et de travail (14 %). Les groupes d’âge les plus touchés pour la même période sont les 0-9 ans (67 cas), les 40-49 ans (42 cas) et les 10-19 ans (39 cas).

Cibles pour le changement de couleur

Sous réserve de l’approbation du gouvernement du Québec, les cibles à viser pour un changement de palier en zone orange sont :

  • Moins de 40 cas par jour en moyenne

(Chaudière-Appalaches a affiché une moyenne de 37 dans la semaine du 7 février, de 39 lors de celle du 31 janvier et de 43 pour celle du 24 janvier.)

  • Moins de 10 nouvelles hospitalisations en moyenne par semaine

(2 nouvelles hospitalisations lors de la semaine du 7 février, 7 lors de celle du 31 janvier et 23 lors de celle du 24 janvier)

  • Moins de 5 % de positivité de tests

(Le taux est à moins de 4 % depuis les quatre dernières semaines. Il était à 2,85 % lors de celle du 7 février.)

  • Un contrôle des éclosions

À noter que ces indicateurs doivent être maintenus pour une période minimale de trois semaines. Selon la direction régionale de santé publique du CISSS de Chaudière-Appalaches, ces cibles sont essentielles afin que le réseau puisse desservir adéquatement l’ensemble des citoyens de la région, sans rupture de services. Ces cibles sont atteintes depuis la semaine dernière.

250 cas actifs en Chaudière-Appalaches

Par ailleurs, le bilan de vendredi confirme la baisse des derniers jours, puisqu’il y a 14 nouveaux cas confirmés aujourd’hui. Le nombre des hospitalisations, avec 10 dont 3 en soins intensifs, répond aussi à un critère pour changer la couleur de la zone.

À ce jour, 11 696 personnes ont été vaccinées en Chaudière-Appalaches. La vaccination se poursuit, alors que de vendredi à mercredi prochain, 3 700 doses de vaccins seront administrées aux résidents de 21 résidences privées pour aînés (RPA) et quatre ressources intermédiaires ou ressources de type familial (RI-RTF) accueillant des personnes aînées.

De plus, 1 300 vaccins seront administrés aux travailleurs de la santé du CISSS de Chaudière-Appalaches, des RPA et des RI-RTF dans les quatre centres de vaccination. Le prochain arrivage de vaccins est prévu au milieu de la semaine prochaine.

CHSLD RPA Autres milieux d’hébergement Autres milieux de soins Écoles Entreprises
1 2 1 0 17 29

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires