Entretien des chemins d’hiver: Saint-Luc fait un premier achat

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Entretien des chemins d’hiver: Saint-Luc fait un premier achat
La Municipalité de Saint-Luc a acquis cette première déneigeuse au cours des derniers jours. (Photo : gracieuseté)

MUNICIPAL. La municipalité de Saint-Luc a fait l’acquisition, au cours des derniers jours, d’une première déneigeuse (charrue) qui remplacera l’un des véhicules détruits lors de l’incendie du garage municipal en décembre dernier.

Le maire François Michon a confirmé que le conseil municipal avait autorisé l’achat d’une déneigeuse Inter 2008, entièrement refaite à neuf au coût de 85 000 $, auprès de l’entreprise Transport Ferland de Saint-Lazare.

Ce nouvel équipement est pleinement opérationnel, ce qui a permis aux employés de la voirie municipale de reprendre l’entretien d’une partie importante des routes de son territoire.

La municipalité a pu prendre la relève des municipalités de Sainte-Justine et de Lac-Etchemin qui a dépanné sa voisine jusqu’à tout récemment. Quant à celle de Saint-Léon, qui s’occupait du rang 7 et de la route de la Fabrique, le contrat se terminait le vendredi 19 février.

La municipalité prolongera son entente avec l’entrepreneur Donald Laliberté, qui continuera à entretenir le rang 10 et la route du 12 jusqu’à la fin de l’hiver. Quant à l’entretien de la route St-Luc/Lac-Etchemin, qui est assuré par les employés du MTQ, elle sera reprise par les employés de Saint-Luc d’ici peu.

Rajeunir le parc de machinerie

François Michon souligne que la municipalité profitera de la malchance de décembre dernier pour rajeunir son parc de machinerie. L’ancienne déneigeuse 2000 sera donc remplacée par l’Inter 2008 et le modèle 2007, lui aussi détruit lors du sinistre de décembre, sera remplacé par un modèle plus récent, mais qui sera usagé lui aussi.

« Les élus profiteront des prochaines semaines pour établir, avec le personnel de la voirie, les paramètres de cet équipement et on va essayer, une fois cela terminé, de trouver un modèle qui coûterait moins de 100 000 $, idéalement », précise M. Michon qui ajoute que la rétrocaveuse (niveleuse), endommagée lors de l’incendie, sera réparée, la compagnie d’assurances ayant décidé d’emprunter cette avenue.

La nouvelle déneigeuse est stationnée dans la caserne incendie pour le moment, le temps que le conseil municipal décide s’il procédera à la construction d’un nouveau garage municipal ou fasse l’acquisition et la mise aux normes d’un garage existant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Paul
Paul
11 jours

Bel effort d’adaptation de contenu afin que les lecteurs (trices) de plusieurs générations puissent comprendre.