Meilleur résultat en carrière en descente pour Marie-Michèle Gagnon

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Meilleur résultat en carrière en descente pour Marie-Michèle Gagnon
La progression dans les épreuves de vitesse se poursuit pour Marie-Michèle Gagnon qui a pris la 7e place lors de la descente de Val di Fossa en Italie, le meilleur résultat de sa carrière dans cette épreuve. (Photo : GEPA Pictures/Patrick Steiner)

SKI ALPIN. La skieuse Marie-Michèle Gagnon a obtenu son meilleur résultat en descente plus tôt aujourd’hui avec une septième place lors d’une épreuve présentée à Val di Fossa, en Italie.

Portant le dossard no 20, l’athlète de Lac-Etchemin a connu une excellente course qui lui a permis de gagner 13 rangs au classement cumulatif.

« C’est un résultat très positif aujourd’hui, mon meilleur résultat de ma carrière en descente, a déclaré Mitch après sa course. Je sais que je peux faire mieux, j’ai le feu sacré. »

Cette excellente septième place, qui s’ajoute à une 6e place enregistrée lors du super-G des récents Championnats du monde le 11 février dernier, est la preuve des impressionnants progrès de Mitch dans les épreuves de vitesse, elle qui compte cinq top 15, dont un podium au super-G de Garmisch, en Allemagne, en janvier.

« Ses skis étaient rapides aujourd’hui, même sur cette neige et avec ce temps chaud. Mitch a du talent en vitesse », a confié l’entraîneur-chef des femmes, Manuel Gamper, après la course.

« Je dois maintenant juste skier un peu mieux la section du milieu et on verra ce qui se passera », a ajouté Marie-Michèle en attendant la course présentée samedi.

Deuxième Top-10 en 24 heures

Profitant de ses résultats de la veille, c’est avec confiance que Marie-Michèle s’est élancée sur la piste de Val di Fossa, samedi, pour la deuxième épreuve de descente. Cette dernière a pris la 9e place au terme de l’épreuve remportée par la Suisse Lara Gut-Behrami, qui s’est imposée pour une deuxième journée de suite.

La skieuse etcheminoise, qui a terminé à seulement 26 centièmes de seconde du podium, s’est dite satisfaite comme la veille, mais pas complètement rassasiée.

« C’est un solide résultat, un autre top-10 et je suis contente, mais évidemment, je sais que je peux faire mieux. Et je m’attendais à mieux aussi. Aujourd’hui, la lumière sur la piste n’était pas toujours égale avec des conditions nuageuses et les premières filles ont eu une bonne visibilité comparativement à nous. »

Au lendemain du meilleur résultat de sa carrière en descente, la skieuse de 30 ans sait qu’elle est dans une bonne séquence, sauf qu’elle veut bien garder les pieds sur terre. « Trois dixièmes de seconde plus vite et j’étais en troisième place, alors ce n’est pas beaucoup. C’est encourageant, mais pas à le crier sur tous les toits. Je suis contente de ma constance en ce moment et bien hâte à demain (dimanche). »

Soulignons que Marie-Michèle sera du super-G dimanche, en compagnie de ses coéquipières Valérie Grenier et Cassidy Gray. « J’espère que pour une fois, j’aurai un bon dossard, mais en étant dans le top-10 du classement au super-G, je pourrai choisir et ce ne sera pas seulement dû au hasard. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires