La Résidence le Tremplin voit l’avenir d’un bon œil

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
La Résidence le Tremplin voit l’avenir d’un bon œil
La directrice générale de la Résidence le Tremplin, Valérie Poulin. (Photo : Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

COMMUNAUTÉ. La direction de la Résidence le Tremplin a bon espoir que la prochaine année sera plus clémente pour l’organisme qui compte deux résidences pour personnes âgées à Lac-Etchemin et Saint-Prosper.

Tout d’abord, une entente a été signée avec les employés concernant leur salaire. « Les salariés ont finalement obtenu une partie des demandes effectuées pour l’obtention d’une prime COVID de 4 $ de l’heure rétroactive du 13 mars au 31 octobre », indique la directrice générale de la Résidence le Tremplin, Valérie Poulin.

Celle-ci ajoute que d’autres représentations devront avoir lieu afin d’obtenir les fonds supplémentaires pour couvrir la période allant de novembre aux prochains mois.

De plus, l’organisme a reçu le soutien financier de la Fondation Martin Matte, qui lui a remis 4000 $ pour la réorganisation administrative de la résidence de Saint-Prosper. De plus, les députés de Beauce-Sud, Samuel Poulin, et de Bellechasse, Stéphanie Lachance, ont accepté de remettre 1000 $ chacun.

Bien que la pandémie ne soit pas terminée, tant la direction que le conseil d’administration se disent fiers d’avoir limité la propagation de la COVID-19 à deux résidents à Saint-Prosper et aucun à Lac-Etchemin. Mme Poulin souligne la contribution du personnel des deux résidences pour ce résultat.

Rappelons que les deux résidences de l’organisme accueillent des personnes vivant avec un handicap physique sévère et persistant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires