Projet de vélo de montagne au Mont-Orignal

Serge Lamontagne

Projet de vélo de montagne au Mont-Orignal
Valérie Poulin, Mathieu Lagrange, Marcel Bisson et Lorraine Fortin sont les quatre promoteurs du projet des Sentiers du Mont-Orignal. (Photo : gracieuseté)

Un réseau de sentiers de vélo de montagne pourrait voir le jour au Mont-Orignal de Lac-Etchemin en 2021 ou en 2022.

SPORTS. Un projet en ce sens, les Sentiers du Mont-Orignal, est sur la table à dessin de quatre adeptes de ce sport, soit Mathieu Lagrange et Valérie Poulin, ainsi que Marcel Bisson et Lorraine Fortin.

Ces sentiers arpenteraient, à terme, l’ensemble de la propriété du Mont-Orignal, incluant les pistes de ski actuelles. « On va se promener dans les sous-bois et les pistes actuelles », indique Valérie Poulin qui mentionne que l’objectif, à court terme, est d’implanter une première boucle de 4 ou 5 km avant d’établir un véritable réseau de sentiers d’ascension et de descente.

Un organisme à but non lucratif est en voie de formation et aura pour mandat de piloter le projet qui pourrait nécessiter des investissements de l’ordre de 200 000 $ sur deux ans, au départ. Soulignons que les promoteurs ont, au cours des dernières semaines, déposé une demande d’aide financière au Plan de relance de la MRC des Etchemins qui a toutefois été rejetée. Les promoteurs ont toutefois été invités à présenter une demande modifiée.

« C’est beaucoup d’argent pour lancer un tel projet, nous en sommes conscients, mais ce serait facile de l’améliorer avec des petits montants par la suite », précise Mathieu Lagrange en ajoutant qu’ils avaient déjà obtenu des promesses de dons et des intentions de financement de l’ordre de 70 000 $, ce qui aurait couvert amplement le 30 % de part du milieu requis par le plan de relance, si la MRC avait donné son aval au projet.

« À la base, on aura bien sûr besoin de travailler ces sentiers mécaniquement, mais une fois cela fait, on pourra poursuivre leur développement de façon manuelle, à l’aide de bénévoles », indiquent les deux porte-parole.

Un engouement certain

Les quatre initiateurs des Sentiers du Mont-Orignal ont déjà l’appui de nombreux adeptes de vélo de montagne. Ceux-ci ont ouvert une page Facebook qui en deux jours seulement, était suivie par près de 1 000 personnes.

« On a des gens de Lévis et même de Québec qui se disent prêts à venir nous aider bénévolement. Il y a vraiment un bel engouement pour ce projet qui est unique dans la région », se réjouit Valérie qui ajoute que celui-ci s’adresse non seulement aux gens des Etchemins, mais de partout en Chaudière-Appalaches et même au-delà.

Adepte de vélo de montagne depuis de nombreuses années, sport qu’il a même disputé sur une base compétitive, Mathieu Lagrange rappelle que le vélo est en pleine expansion depuis 4 ou 5 ans, cet engouement s’étant accentué au cours de la dernière année en raison de la pandémie.

« Quelqu’un qui veut s’acheter un vélo de montagne en ce moment doit le commander, mais il ne le recevra qu’en 2022. Il n’y a plus rien de disponible dans les boutiques de la région, tout a été vendu. Il va y avoir du monde dans les sentiers cet été, c’est certain », précise Valérie.

Projet modeste pour commencer ?

S’ils espéraient lancer ce projet en 2021, les initiateurs reconnaissent que le refus de leur demande de financement au plan de relance pourrait retarder sa mise en place d’une année. Mathieu Lagrange croit cependant que certains travaux préparatoires pourraient avoir lieu cette année, malgré tout. « Tout reste à calculer. On essaie de trouver du financement et de recruter des bénévoles qui vont vouloir venir travailler avec nous là-dedans. »

Même si l’ouverture officielle des sentiers n’avait lieu qu’en 2022, Valérie Poulin demeure optimiste et croit possible l’aménagement d’un parc d’habiletés au pied de la montagne dès cet été, ce qui permettrait aux familles et surtout aux enfants de s’initier à ce sport qui, rappelle-t-elle, est accessible à tout le monde.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires