Antoine Guay-Tanguay recruté par un High School américain

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Antoine Guay-Tanguay recruté par un High School américain
S’il ne joue au football que depuis trois ans à peine, les progrès fulgurants d’Antoine Guay-Tanguay dans ce sport lui ont ouvert les portes des États-Unis où il jouera et étudiera au cours des deux prochaines années. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

FOOTBALL. Adepte de football depuis à peine trois ans, Antoine Guay-Tanguay vivra une expérience unique au cours des deux prochaines années scolaires, lui qui évoluera dans une école secondaire hautement classée en Floride.

Dès le mois de juillet, le natif de Sainte-Sabine prendra la direction de Clearwater où il évoluera pour le Clearwarter Academy International, école privée de 700 élèves située dans cette ville de 115 000 habitants.

« Je suis bien heureux de ce dénouement. Cela faisait longtemps que je travaillais là-dessus et tout a débouché au cours de la deuxième semaine d’avril », indique l’étudiant de 5e Secondaire au Collège de Lévis.

Après avoir reçu un courriel attestant de son acceptation par l’école en vue de l’année scolaire 2021-2022, Antoine a discuté avec l’entraîneur-chef de l’équipe de football puis signé tous les papiers officialisant sa venue en Floride qui a été confirmée par l’établissement scolaire, via les réseaux sociaux, le 15 avril dernier.

Grâce à Twitter

Nommé joueur défensif par excellence du Juvénile 1-B au terme de la saison 2019-2020, l’athlète qui évolue au poste de secondeur avait dans un premier temps choisi de s’inscrire au Campus Notre-Dame de Foy (CNDF) au niveau collégial québécois, tout en se gardant une porte ouverte pour les États-Unis.

« En décembre dernier, je m’étais ouvert un compte Twitter dans lequel j’ai publié une courte bio avec des infos personnelles (poids, grandeur, tests physiques et autres), ainsi que des faits saillants de moi en action. Je me suis ensuite abonné aux comptes Twitter de différents entraîneurs américains qui m’ont ensuite contacté, afin de voir mon intérêt à jouer aux États-Unis », indique Antoine qui ajoute qu’une vingtaine d’entraineurs venant d’autant d’établissements scolaires l’avaient contacté par la suite.

Après diverses négociations, il a finalement jeté son dévolu sur la Clearwater Academy International, école hautement cotée et dont une vingtaine de finissants poursuivront leurs parcours dans la NCAA l’an prochain. Sur place, il retrouvera des étudiants du Québec et du Canada et même d’Europe, dont un, Dylan Jetté de Lévis, contre lequel il a évolué à sa première année au Collège de Lévis.

« On jouait l’un contre l’autre. Il terminera sa première année comme receveur de passes et il lui reste une autre année là-bas. Au cours des dernières semaines, on s’est parlé à l’occasion et il m’a dit comment ça marchait à l’école et dans l’équipe. Sa présence facilitera mon adaptation c’est certain », poursuit-il en ajoutant que comme l’ensemble des étudiants étrangers, il vivra en pension dans la famille d’un des joueurs de l’équipe.

Si tout se déroule bien et qu’il connaît du succès autant sur les bancs d’école que sur le terrain, Antoine espère se retrouver dans la NCAA par la suite.

Antoine passera donc les deux prochaines années à Clearwater où il en profitera pour parfaire ses connaissances de l’anglais. « Le fait d’être bilingue sera un gros avantage pour moi et c’est une autre raison pour laquelle je m’en vais là-bas. Si tout va bien et que je me démarque sur le terrain, j’espère que cela débouchera sur des offres d’universités américaines », poursuit-il en ajoutant que le fait de jouer en division 1 de la NCAA devenait maintenant un de ses objectifs, ce qui était loin d’être le cas quelques mois à peine.

Apprentissage rapide du sport

Comme on le mentionnait précédemment, ce n’est qu’en troisième secondaire, alors qu’il venait de faire son arrivée au Collège de Lévis en provenance du Collège Jésus-Marie de Beauceville, qu’Antoine a commencé à jouer au football.

« J’allais au Collège de Lévis pour le hockey, mais mon coach Frédéric Bernier, qui s’occupait aussi de l’équipe de football, m’a invité à prendre part à la pratique de football. J’ai obtenu un poste assez rapidement », indique celui qui a retrouvé, dans ce sport, le jeu physique qu’il apprécie au hockey.

Comme il n’avait pas les habiletés ou le bagage pour évoluer en offensive, c’est en défensive qu’il a rapidement su faire sa place. Son physique (il mesure 6 pieds 2 pouces et pèse 210 livres) et sa vitesse lui ont permis de se démarquer rapidement.

« Mon rôle était de plaquer les joueurs adverses et je me suis adapté rapidement à cela. Lors de la première année, je ne comprenais pas tous les jeux, mais on me disait « quand il y a un joueur qui a le ballon, tu le plaques. » Je devais parfois demander à mon coéquipier secondeur qu’elles étaient les assignations, mais en parallèle, j’apprenais le livre de jeux et en rendu en secondaire 4, j’étais prêt et ça s’est bien déroulé », indique-t-il.

Lors de cette saison 2019-2020, l’équipe du Collège de Lévis a disputé huit rencontres en saison et deux en éliminatoires, s’inclinant en demi-finale du circuit juvénile 1-B, deuxième meilleur circuit de la province pour ce groupe d’âge. Antoine s’était distingué sur le terrain avec 68,5 plaqués, la meilleure fiche de la division Juvénile 1B, deux sacs du quart, une interception, six plaqués pour pertes et six passes rabattues et quatre échappés forcés, ce qui lui a permis de remporter le titre de meilleur joueur défensif du Juvénile 1-B.

« Cela m’aidé à me faire valoir non seulement au Québec, mais également aux États-Unis », reconnaît le jeune Sabinois qui ajoute que la dernière année n’a pas été facile pour lui et ses coéquipiers qui n’ont joué qu’un seul match en raison de la COVID, ce qui n’est pas le cas aux États-Unis où il n’y pas eu d’arrêt des activités sportives.

« Une chance qu’on a eu le hockey. On n’a pas joué beaucoup, mais on a pu pratiquer régulièrement », poursuit Antoine qui ajoute qu’une fois l’année scolaire terminée, il se consacrera entièrement au football et à ses études.

Soulignons qu’Antoine s’envolera pour la Floride au début du mois de juillet afin de prendre part au camp d’entrainement de sa nouvelle équipe qui s’amorcera le 8 juillet.

La Clearwater Academy International a officiellement souhaité la bienvenue à Antoine par le biais des réseaux sociaux.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Benoît Turgeon
Benoît Turgeon
1 mois

Prochaine étape NCAA!Ont est en arrière de toi!🏈🏈🏈

Michelinecholette Chabot
Michelinecholette Chabot
1 mois

Félicitations et la meilleure des chances pour un avenir qui semble on ne peut plus prometteur!

Michelinecholette Chabot
Michelinecholette Chabot
1 mois

J’aurais aimer connaître le nom des parents car mon époux Jean-Nil Chabot de Ste-Justine y a pratiqué la médecine 20 ans.