Toute la population pourra enfin recevoir son vaccin

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Toute la population pourra enfin recevoir son vaccin
Christian Dubé maintient le cap pour la vaccination d’une première dose, chez 75 % des Québécois adultes, d’ici le 24 juin. (Photo : gracieuseté – Émilie Nadeau)

VACCINATION. La prise de rendez-vous du vaccin contre la COVID-19, pour la population générale, se déploiera graduellement dès le vendredi 30 avril. L’ouverture de la vaccination, envers tous les groupes adultes, sera atteinte à la mi-mai.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ouvrira d’abord la vaccination au groupe des 50-59 ans. Les 45-49 ans (3 mai), 40-44 ans (5 mai) et 35-39 ans (7 mai) pourront prendre leur rendez-vous dès la semaine prochaine.

La prise de rendez-vous se poursuivra la semaine suivante auprès des adultes de 30 à 34 ans (10 mai), de 25 à 29 ans (12 mai) et de 18 à 24 ans (14 mai).

« Le ciel commence à se dégager. Les Québécois ont été très patients. On attendait ce moment-là depuis longtemps. Le réseau de la santé est prêt pour cette importante vaccination de masse. Nos pharmacies et des entreprises seront mises à contribution », a dit Christian Dubé, ministre du MSSS, lors d’un point de presse le jeudi 29 avril.

Le gouvernement vise toujours à ce que les Québécois adultes reçoivent une première dose de vaccin d’ici le 24 juin. « Notre cible est 75 % de gens vaccinés. La norme de 100 % ne sera jamais atteignable, qu’importe le groupe d’âge », mentionne le Dr Horacio Arruda, directeur général de la Santé publique du Québec.

Sorte de vaccin

Dans cette campagne massive, les vaccins Pfizer et Moderna pourront être injectés aux gens de tous âges. Ces deux compagnies livreront des milliers de doses au Canada à court terme.

« Nous aurons aussi des doses du vaccin Johnson & Johnson. Pour l’instant, nous les réservons aux 45 ans et plus. Aucune livraison du vaccin AstraZeneca n’est prévue à court terme », explique Daniel Paré, responsable de la campagne de vaccination.

Le MSSS entend respecter le délai maximal de quatre mois entre l’injection de la première et la deuxième dose.

Concernant le plan de déconfinement par région, Christian Dubé n’a offert aucune nouvelle précision. « Nous sommes encore dans une situation où les variants peuvent nous jouer des tours. C’est prématuré d’en parler », dit-il.

Au moment d’écrire ces lignes, Chaudière-Appalaches se trouvait toujours dans la zone rouge foncé (urgence). Se faire vacciner pendant le couvre-feu (20h à 5h) est un motif valable de déplacement selon la Santé publique.

Pour prendre un rendez-vous, visitez clicsante.ca ou appelez sans frais au 1 877 644-4545.

Bilan du jour

Le CISSS Chaudière-Appalaches rapporte 109 nouveaux cas aujourd’hui, jumelé à une baisse de 16 chez les cas actifs pour l’ensemble du territoire. On rapporte 35 hospitalisations, dont 12 en soins intensifs, et un nouveau décès, cette fois-ci à la résidence privée pour aînés Résidence O’Roy à Saint-Joseph.

Hier, 4 997 doses de vaccin ont été administrées en Chaudière-Appalaches pour un total de 157 598 doses administrées à ce jour. Cela représente une couverture vaccinale de 34,9 % de la population de Chaudière-Appalaches. Bonne nouvelle, tous les résidents éligibles des 29 CHSLD et 5 CHSLD privés conventionnés ont reçu leur 2e dose de vaccin.

 

CHSLD RPA Autres milieux d’hébergement Autres milieux de soins Écoles et milieux de garde Entreprises
4 6 0 1 17 125

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires