PUBLIREPORTAGE: Le Krook20: un nouvel outil indispensable pour les pick-ups!

Par superadmin
PUBLIREPORTAGE: Le Krook20: un nouvel outil indispensable pour les pick-ups!

Donald Bolduc et Claire Carrier, du Groupe KFB inc. à Buckland, ne se sont pas laissé intimider par la pandémie de Covid-19 lorsqu’est venu le temps de commercialiser le Krook20, un outil particulièrement dédié aux propriétaires de camions de type pick-up.

Krook20 est un crochet télescopique qui permettra à son utilisateur de récupérer tous les items plus difficiles à atteindre dans un espace de rangement, que ce soit des outils, des achats ou tout autre objet. Son nom vient du jumelage de deux aspects du produit. Le terme crochet se traduit en anglais par HOOK et l’extrémité dentelée, qui sert de crochet, a la forme d’une mâchoire de crocodile. Le chiffre 20 vient de l’année de création, soit 2020.  Pratique, polyvalent et résistant, le Krook20 peut servir la cause des propriétaires de pick-up, mais peut facilement accommoder les conducteurs d’autocars et les propriétaires de roulottes ou de véhicules récréatifs notamment.

L’espace disponible dans certains porte-bagages est profond et l’équipement permet d’éviter d’avoir à entrer dans ces espaces pour aller y chercher les objets. On évite ainsi des accidents et des blessures, estime son concepteur Donald Bolduc, qui a alors décidé de mettre ses talents de bricoleur à profit.  « Je me tannais d’une fois à l’autre de rouler la toile ou de grimper pour aller y chercher mes affaires dans le fond. »

L’outil est disponible dans une vingtaine de détaillants, généralement les concessionnaires automobiles, les stations-services, les quincailleries, les garages, les pièces d’autos  et autres commerces de proximité. Le produit a son propre site web à l’adresse www.krook20.com et permet aux visiteurs un accès à des capsules vidéo explicatives. Il propose aussi l’achat du produit en ligne pour celles et ceux n’étant pas à proximité d’un dépositaire, la livraison en ligne est gratuite partout au Canada.

De longues démarches

Donald Bolduc a eu besoin de deux ou trois prototypes avant d’arriver à un produit conforme à ses besoins. L’ajout d’une lumière DEL semblait anodin au départ, mais son utilité ne fait également aucun doute. « Je le prends souvent moi-même, soit en revenant de l’épicerie, de magasiner ou de la serre pour mes plantes », indique sa conjointe, Claire Carrier.  M.Bolduc observe que les véhicules utilitaires et surtout les pick-ups ont continué d’accroître leurs parts de marché au cours des dernières années. Ensemble, ces véhicules comptent maintenant pour 78.6% des ventes totales au Canada. C’est souvent un outil de travail pour les cabanes à sucre, la forêt, les agriculteurs, la construction, les véhicules récréatifs et pour tous les sportifs comme la chasse, la pêche, etc… Le Krook20 est également un outil préventif  pour les compagnies afin de se conformer aux bonnes pratiques suggérées par la CNESST.  Les démarches ont débuté en juin 2019. M. Bolduc et Mme Carrier ont fait ensuite confiance à un spécialiste en ingénierie et en électronique de Saint-Malachie, Benoit Talbot de la firme Atlantest, pour la rédaction des demandes de brevets nécessaires à la commercialisation. René Ouellet de l’entreprise Usipro03 à Sainte-Claire, fabricant de moules à injection, est celui qui a finalement procédé à tous les ajustements nécessaires pour terminer la conception de l’outil, et finalement devenir co-inventeur, avec Donald Bolduc, d’un brevet canadien.  « Il nous a aidés énormément avec ses bonnes idées, c’est un professionnel et il croit au succès du produit », insistent les deux entrepreneurs.  L’entreprise Gabaplast de Buckland, propriété de Francis Labrecque et spécialiste dans le plastique, a produit 2000 crochets pour terminer la conception du produit.  Il a ajouté un produit pour les rayons ultraviolets pour empêcher la chaleur du soleil de dégrader le plastique.  Fabriqué dans un souci de fonctionnalité, de légèreté et d’économie, le Krook20 ne pèse que 1,2 kilo. « Utiliser l’aluminium uniquement aurait été trop dispendieux, le métal trop lourd, alors le choix du plastique pour le grappin allait de soi », illustre M. Bolduc. Le manche est en aluminium et en fibre de verre. L’outil peut atteindre une longueur de huit (8) pieds, une fois l’élément télescopique déployé, et peut être rangé dans la boîte du pick-up ou à l’aide de bandes de velcro sur le panneau.

Les deux propriétaires du Krook20 tenaient à faire appel aux talents de la région et sont convaincus de l’utilité du produit. « Nous sommes fiers d’encourager les entreprises de notre région qui font travailler eux-mêmes des personnes. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires