Saint-Henri: de gros chantiers en préparation

Eric Gourde  redaction@lavoixdusud.com

Saint-Henri: de gros chantiers en préparation
Le secteur du parc industriel à Saint-Henri fera l'objet de travaux cet été. (Photo : Photo La Voix du Sud - Éric Gourde)

MUNICIPAL. L’augmentation évidente de la circulation Saint-Henri, de par la hausse de sa population au cours des dernières années et sa situation géographique, fait que le visage de certains secteurs est appelé à changer au cours des prochaines années.

Le premier projet qui sera entrepris sera celui d’une modification de la route du Président-Kennedy (173), à la jonction de la rue Bord-de-l’eau, située à l’embouchure du parc industriel de la localité, secteur en effervescence depuis quelques années déjà.

Le ministère des Transports du Québec prévoit le réaménagement de l’intersection et l’installation d’un feu de circulation au cours de la prochaine année, confirme Marie-Hélène Moreau, porte-parole du ministère. « Les travaux de cette année débuteront en août et visent l’installation de feux de circulation, en effet. Ceux-ci seront concentrés cette année sur le chemin Bord-de-l’eau, puis réalisés en quatre phases pour une durée totale de neuf semaines, puisqu’on souhaite favoriser le maintien de la circulation sur deux voies le plus possible. Il y aura une voie de maintenue en permanence, dans les deux directions, en période de pointe. La présence de signaleurs routiers est à l’agenda aussi ». Une autre phase de travaux est prévue l’an prochain et se déroulera, cette fois-ci, sur la route du Président-Kennedy pour compléter l’ensemble du projet.

Pour le maire de la localité, Germain Caron, le projet est maintenant plus que nécessaire. Il en va de la sécurité des gens. « C’est dangereux avec le nouveau quartier résidentiel à proximité. Il y a des accrochages fréquemment à cet endroit en raison de la circulation de plus en plus élevée. Ce sera un acquis majeur, car des entreprises d’importance se trouvent à proximité. Il y a l’usine de Lafleur, TMS Système, le Centre de formation des monteurs de lignes et d’autres, ce qui fait que les résidents du quartier résidentiel ont de la difficulté à sortir pour s’engager sur la 173 ».

Cette première étape étant acquise, le maire Caron espère maintenant une réfection majeure du cœur du village où là aussi, la circulation est de plus en plus dense. Son espoir est de voir le début des travaux dans deux ans. « On a bonne confiance que ça se fasse en 2023. Il n’est pas encore dans la programmation, mais on a une certaine assurance que ça va se faire. Il est vrai que cela demande beaucoup de préparation avec tout le filage qui passe à cet endroit. Il y a aussi des demandes d’acquisition de terrains dans l’équation », précise-t-il, encouragé par l’évolution des choses.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires