Un terrain de balle revampé à Honfleur

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Un terrain de balle revampé à Honfleur
Le maire d'Honfleur, Luc Dion et le président régional de Softball-Québec, Jean Roy, avaient cette idée en tête depuis un certain temps. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

LOISIRS. Le terrain de balle-molle d’Honfleur fera l’objet d’une mise à jour complète pour éventuellement devenir un équipement régional.

De par sa situation, le site devenait attrayant pour plusieurs, les espaces se faisant de plus en plus rares dans les municipalités avoisinantes. L’emplacement sera aussi de dimension adéquate pour accueillir certains tournois de bonne envergure.

L’idée d’une telle dénomination remonte à novembre 2019, alors que la ministre responsable du Sport, Isabelle Charest, était de passage à Saint-Gervais pour se mettre au parfum des travaux du Comité Loisir Action Bellechasse qui cherchait une façon de maximiser les équipements existants.

Le terrain de balle à Honfleur subira une cure de rajeunissement.

À titre de président régional de Softball Québec, Jean Roy est bien au fait de la demande et du besoin d’un emplacement additionnel à proximité. « J’avais lancé cette idée d’un terrain régional en 2019, lors de la visite de la ministre Charest. Il y a de la demande pour les jeunes, mais aussi chez les adultes pour de la balle donnée masculine, féminine et même mixte. J’ai des demandes d’information pour des groupes qui aimeraient jouer occasionnellement, des familles ou des collègues de travail. Il y aura des gens pour l’occuper et de nouveaux adeptes assurément. »

Cette opportunité a rapidement plu au maire d’Honfleur, Luc Dion, qui a rapidement adopté le principe. « Les gens sont enjoués de voir qu’il y a un projet du genre. Le terrain de balle, c’est le cœur de presque tous les villages et la balle-molle a longtemps été une tradition à Honfleur. Cette effervescence risque fort de revenir avec les améliorations qui y seront éventuellement apportées. »

Le terrain est d’ailleurs utilisé par certaines clientèles des villages avoisinants, indique Jean Roy, citant en exemple quelques équipes de balle-molle mineure et une ligue féminine. « Le mineur de Saint-Gervais l’utilise déjà, car le terrain est occupé à 100 %, un peu comme à Sainte-Claire et Saint-Henri. Comme il n’y a plus de terrain de balle à Saint-Anselme, Honfleur devenait une idée intéressante. »

Un contexte que remarque aussi le maire Dion. « Saint-Lazare songe aussi utiliser son terrain de balle pour autre chose, alors ça renforce cette idée d’avoir une alternative pour plusieurs localités et comme nous sommes un peu au milieu de tout ça, c’est devenu comme une évidence. »

C’est surtout le fond de terrain  qui sera remodelé, explique Jean Roy, initiateur du projet et président régional de Softball-Québec. « On parle de remplacer la poussière de pierre de l’avant-champ et de gazonner le champ extérieur. Tout ça avec une bonne irrigation. Quelques réparations pourraient s’ajouter aux clôtures qui ceinturent déjà la surface de jeu. »

La municipalité avait déjà investi dans le système d’éclairage l’an dernier, explique le maire Dion. « Le système est complètement neuf, ayant été refait à l’automne dernier. On ne se cachera pas que le projet avait déjà été initié et qu’on a voulu faire avancer les choses. On avait déjà senti l’appui des localités environnantes et l’opportunité était là. »

Les travaux devraient représenter un investissement potentiel totalisant environ 160 000 $, incluant celui déjà fait pour l’éclairage. Une demande de financement a déjà été adressée au gouvernement fédéral et d’autres transmises à des partenaires financiers potentiels.

« Ce sera un projet rassembleur à Honfleur et lorsqu’on aura besoin d’un coup de pouce pour certains bénévoles, je ne suis pas inquiet que plusieurs voudront nous prêter main-forte », anticipe sans hésiter le maire Luc Dion.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires