Arrêté après une embardée en VTT

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Arrêté après une embardée en VTT
Un individu en VTT a tenu les policiers des Etchemins en haleine dimanche soir dernier. (Photo : Archives)

FAITS DIVERS. Un homme de 36 ans, résidant de Lac-Etchemin, a été arrêté après une embardée à VTT le 6 juin dernier, vers 22 h.

L’homme tentait d’échapper aux policiers depuis un certain temps lorsqu’il a perdu la maîtrise de son véhicule à l’intersection de la 2e avenue et de la route du Sanctuaire. Il a dû être transporté vers le centre hospitalier à Saint-Georges à la suite de son interpellation.

L’individu en question, Steve Thibodeau, a comparu une première fois par visio-conférence le lendemain et est demeuré détenu. Il devra faire face à plusieurs chefs d’accusation dont conduite dangereuse, fuite, conduite durant interdiction, collision avec délit de fuite et bris de probation.

Facultés affaiblies

Les policiers de la MRC Bellechasse ont été particulièrement actifs en matière de facultés affaiblies, au cours de la dernière semaine, intervenant dans pas moins de quatre dossiers distincts, dont deux, le 5 juin dernier.

D’abord, le vendredi 4 juin vers 19 h, les policiers de Bellechasse sont intervenus sur une collision survenue sur le 3e rang Ouest à Saint-Michel. À leur arrivée, ils soupçonnaient que le conducteur, un homme de 34 ans de Québec soit en état d’ébriété. Il a échoué le test fait avec l’appareil de détection approuvé (ADA) et a été arrêté pour ensuite refuser de suivre les policiers au poste pour subir l’éthylomètre. L’homme a été libéré par sommation, son véhicule a été saisi sur-le-champ pour une durée de 30 jours et son permis suspendu 90 jours.

Le 5 juin vers 13 h 45, un homme de 22 ans de St-Lambert-de-Lauzon a été intercepté sur la rue Labrecque à Armagh. Suite aux observations des agents il a été mis en état d’arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue et a échoué les tests effectués par l’agent évaluateur en reconnaissance de drogues. L’homme a été libéré par sommation.

Le même jour, vers 17 h 45, une femme de 43 ans de La Pocatière a été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue sur la rue Paradis à Saint-Raphaël, à la suite d’un appel d’un citoyen qui avait remarqué sa conduite erratique. Elle a été rencontrée par l’agent évaluateur et elle a échoué les tests. Libérée par sommation, elle était également visée par une interdiction de conduire, amenant une accusation supplémentaire à son dossier, et son véhicule a été saisi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires