Noémie Tanguay, meilleure entraîneure de hockey féminin au pays

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Noémie Tanguay, meilleure entraîneure de hockey féminin au pays
Noémie Tanguay est entraîneuse adjointe au sein de la formation de hockey féminin des Titans du Cégep de Limoilou, division 1, depuis 2014. (Photo : gracieuseté – Marc-Antoine Hallé)

SPORTS. Originaire de Sainte-Justine, Noémie Tanguay a remporté, le vendredi 11 juin dernier, le titre d’Entraîneur de l’année en hockey féminin au Canada, volet « haute performance », remis conjointement par Hockey Canada et l’entreprise BFL Canada.

Les deux partenaires tenaient, au cours des derniers mois, un concours visant à dénicher les meilleurs entraineurs de hockey féminin au Canada, invitant les joueuses et parents de joueuses de partout au pays à mettre en nomination des entraîneures ayant apporté une contribution importante au sport.

Deux catégories étaient au programme de ce concours (communauté et haute performance) et Noémie, qui est entraîneuse adjointe avec la formation des Titans du Cégep Limoilou, division 1, depuis la fin de son stage collégial en 2014, a tout d’abord remporté le titre provincial dans le volet haute performance en avril dernier, avant d’apprendre le 11 juin qu’elle l’emportait au niveau national.

En triomphant au niveau provincial, la jeune Etcheminoise remportait une bourse de 1 000 $ qui s’est transformée en chèque de 2 500 $ au niveau national. S’ajoutaient différents prix tels qu’un chandail personnalisé d’Équipe Canada, un abonnement de cinq ans au réseau Hockey Canada, un ensemble de marchandises de Hockey Canada et une tablette.

Noémie Tanguay de Sainte-Justine a été nommée entraîneure de l’année en hockey féminin au Canada dans le cadre d’un concours organisé par Hockey Canada et l’entreprise BFL Canada.

Belle reconnaissance

Adepte du hockey depuis l’âge de 4 ans, alors qu’elle s’initiait à ce sport au sein de l’organisation du Hockey mineur de Lac-Etchemin, Noémie s’est dite touchée par cet honneur qui selon elle rejaillit sur toute la profession.

« C’est motivant et ça donne un sens à ce qu’on fait. C’est le fun qu’une entreprise comme BFL Canada appuie la formation des entraîneures en hockey féminin, car nous ne sommes pas si nombreuses que cela. Il y en a encore moins en région, que ce soit dans Les Etchemins ou ailleurs », souligne celle dont la candidature a été présentée par son collègue Pascal Dufresne.

Après avoir évolué pendant trois ans avec les Titans (2011 à 2014), Noémie est devenue entraîneuse adjointe dès la saison suivante, en même temps qu’elle amorçait son baccalauréat en intervention sportive à l’Université Laval.

Soulignons qu’un comité de sélection comprenant un trio de meneuses canadiennes du hockey féminin, soit les médaillées d’or olympiques Cassie Campbell-Pascall, Gina Kingsbury et Caroline Ouellette, ainsi qu’un représentant de BFL et d’Hockey Canada, avait pour mandat de déterminer les lauréates au niveau national.

Former la relève

Responsable des attaquantes au sein de la formation collégiale, Noémie Tanguay mentionne que la formation de la relève est également une priorité pour elle.

« Les gens de Hockey Canada et de BFL Canada ont certainement pris en considération ce que je fais au niveau communautaire. J’ai ma portion Élite avec les filles du Cégep, mais pour être considérée, il fallait que je présente un résumé de mes formations et de mes études », mentionne-t-elle en ajoutant que son baccalauréat en intervention sportive est directement relié au coaching et à la gestion d’une équipe sportive.

« Je parle aussi du bénévolat que je fais auprès des jeunes. On tient un camp de jour avec le Titan qui en sera à sa quatrième édition cette année. Ça se déroulera dans la deuxième semaine d’août et ça s’adresse aux filles des niveaux Atome à Midget. »

Noémie entend profiter des prochaines années pour diversifier ses compétences et les occasions qui s’offriront à elle, en tant qu’entraîneure. Tout en poursuivant son travail au sein de l’organisation des Titans, elle s’est donné comme mission de s’impliquer auprès des plus jeunes et de donner aux jeunes filles le goût de jouer au hockey. Elle aimerait également, dans le futur, s’impliquer au sein des Équipes du Québec des moins de 18 ou 16 ans par exemple.

Les Titans du Cégep Limoilou ont remporté le championnat provincial du RSEQ en 2018-2019.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires