Le manque de personnel retarde l’ouverture

Eric Gourde 
redaction@lavoixdusud.com

Le manque de personnel retarde l’ouverture
Les visiteurs sont nombreux au Parc des Chutes à Armagh, malgré l'absence du service de restauration. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

TOURISME. Fermé depuis plusieurs mois en raison de la pandémie, le Parc des Chutes d’Armagh tarde à rouvrir son chalet principal en raison d’un manque de personnel.

Comme l’explique le maire de la localité, Sarto Roy, ce besoin de personnel empêche la municipalité d’obtenir les permis nécessaires pour la réouverture du service de restauration.

« Actuellement nous sommes à la recherche de quelques personnes, mais surtout d’une cuisinière pour obtenir le permis de restauration. Celui que l’on avait avant était au nom de la corporation qui gérait le parc, sauf qu’entretemps, il est sous la responsabilité de la municipalité. »

Une offre d’emploi a été publiée sur différentes tribunes il y a quelques semaines, sauf qu’aucune personne n’a posé sa candidature. « Ça fait quelques semaines que l’offre a été publiée, mais personne n’a levé la main et tant que nous n’aurons pas au minimum cette personne à la cuisine, nous ne pourrons aller de l’avant », ajoute M. Roy

Rappelons que la municipalité avait dû reprendre la gestion du parc il y a deux ans, à la suite de démissions au sein du conseil d’administration de la corporation. Des réparations ont été réalisées au cours des derniers mois, dont un mur qui s’était affaissé qu’il a fallu refaire, et l’ajout de quelques équipements pour le service de la nourriture. Ne manque plus que du personnel pour relancer le site qui est devenu très achalandé avec la visite des motoneigistes en hiver en plus des amateurs de véhicules hors-routes, et des cyclistes qui utilisent la Cycloroute de Bellechasse en été.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires