Chaudière-Appalaches de plus en plus branchée

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Chaudière-Appalaches de plus en plus branchée
La tablette électronique rejoint davantage les adultes de 45 ans et plus. (Photo : (Photo Depositphotos))

TECHNO. De 2013 à 2020, le taux de foyers branchés à Internet est passé de 73 % à 93 % en Chaudière-Appalaches. Le nombre de consommateurs tentés par l’achat d’un téléphone intelligent a aussi grimpé en flèche.

Ces faits sont ressortis dans le plus récent portrait annuel de l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval. L’étude démontre les tendances numériques chez les adultes québécois dans toute la province.

Sur les sept dernières années, la proportion d’internautes branchés à domicile augmentait annuellement de 1 % à 7 % en Chaudière-Appalaches.

L’année dernière, 75 % des adultes possédaient un téléphone intelligent. Quatre ans plus tôt, ce pourcentage était de 58 %.

C’est entre 2017 et 2018 où la proportion de détenteurs d’un cellulaire a connu la plus forte hausse (59 % à 73 %). Le pourcentage annuel est resté stable par la suite.

Intérêt stagnant

Les tablettes électroniques et ordinateurs portables ne suscitent pas le même intérêt chez les consommateurs de la région.

Pour les tablettes électroniques, le taux de détenteurs a diminué de 54 % à 51 % entre 2019 et 2020. La baisse est moindre par rapport aux ordinateurs portables (78 % à 77 %).

Ces diminutions se sont produites au même moment où les téléphones intelligents ont connu une augmentation en popularité.

Différences entre les générations

En 2020, les adultes de 18 à 34 ans étaient plus nombreux à posséder un téléphone intelligent (97 %), contrairement aux 35-54 ans (81 %) et aux 55 ans et plus (62 %).

La tablette électronique rejoint davantage les adultes de 45-54 ans (66 %) et les 55 ans et plus (51 %). Les 18-34 ans (41 %) et 35-44 ans (43 %) s’intéressent moins à cette technologie.

Chez les 45-54 ans, 87 % des résidents de Chaudière-Appalaches disposent d’un ordinateur portable. Ce pourcentage baisse à 77 % chez les 55 ans et plus et à 72 % au niveau des 18-44 ans.

Langue et incapacité

Dans la région, 90 % des adultes utilisent le français comme première langue de navigation sur le web. L’anglais est l’autre langue préférée par les internautes.

En Chaudière-Appalaches, 14 % des adultes vivaient en 2020, souvent ou toujours, avec au moins une incapacité susceptible de leur faire rencontrer des difficultés en navigation sur Internet.

La notion d’incapacité, retenue pour les fins de l’enquête, inclut toute difficulté de nature auditive, visuelle, cognitive, physique ou psychologique ainsi que tout autre problème de santé de longue durée.

Moyennes provinciales

Selon l’ATN, 94 % des adultes québécois disposaient d’une connexion Internet à la maison en 2020. Les trois quarts des internautes (76 %) utilisaient le français comme langue principale de navigation.

Un peu plus de trois adultes sur quatre (79 %) possédaient un téléphone intelligent. Environ un Québécois adulte sur deux (54 %) avait sa propre tablette électronique.

Le portrait complet de l’étude est disponible sur atn.ulaval.ca/netendances.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires