Plan de relance des Etchemins : plus de 920 000 $ toujours disponibles 

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Plan de relance des Etchemins : plus de 920 000 $ toujours disponibles 
Richard Couët, préfet de la MRC des Etchemins, confirme que le plan de relance dispose toujours de sommes importantes pouvant être mises à la disposition des promoteurs etcheminois. (Photo : - gracieuseté)

ÉCONOMIE.  Un peu plus de 920 000 $ sont toujours mis à la disposition des promoteurs etcheminois souhaitant faire appel au plan de relance économique de la MRC des Etchemins.

Les maires ont profité de leur séance de septembre pour rapatrier les 125 000 $ consentis il y a deux ans pour le projet de transformation de l’église de Saint-Benjamin, puis de réinjecter cette somme dans le volet régulier du plan de relance. Comme ce projet est en mode révision, les responsables de celui-ci ont été invités à déposer une nouvelle demande dès que les modalités du projet modifié seront connues.

Une somme supplémentaire de 75 000 $ venant de la phase 3 du Plan de relance a également été transférée dans le volet régulier et en tenant compte d’un remboursement d’un peu plus de 3 300 $ venant de l’Atelier Pruno de Saint-Prosper, qui n’a pas utilisé l’entièreté de la somme qui lui avait été consentie il y a quelques mois, une nouvelle enveloppe de 203 339 $ est maintenant disponible dans l’enveloppe des projets réguliers qui était pratiquement vide.

À cela s’ajoute une somme de 421 553 $ pour la mise en place de projets structurants, ainsi que 295 791 $ pour les services de proximité.

Soulignons par ailleurs que les maires des Etchemins ont profité de leur séance de septembre pour confirmer leur soutien à deux projets d’entreprises qui verront le jour sur son territoire.

Ainsi, le projet de Microbrasserie Etchemins, qui sera située sur la 2e Avenue à Lac-Etchemin, recevra 35 749 $ du plan de relance (volet réservé aux projets structurants), ainsi que 25 000 $ venant de la Politique de soutien aux entreprises de la MRC.

La relance de l’épicerie de Sainte-Aurélie, qui est fermée depuis mars dernier et devrait rouvrir ses portes en octobre, recevra aussi un coup de pouce venant à la fois du volet de soutien aux services de proximité (38 028 $) et de la politique de soutien aux entreprises (25 000 $).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires