Sainte-Claire: trois candidatures à la mairie

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Sainte-Claire: trois candidatures à la mairie
Denis Forgues se présente à la tête de l'équipe Vision Progressive. (Photo : gracieuseté)

MUNICIPAL. Au moins trois personnes ont déjà déposé leur candidature à la mairie en vue des élections municipales du 7 novembre prochain à Sainte-Claire, soit l’actuelle mairesse Guylaine Aubin, l’ancien conseiller municipal Denis Forgues, de même que Clément Pouliot, qui a déjà été candidat à cette fonction dans le passé.

Guylaine Aubin occupe la fonction de mairesse depuis janvier dernier.

Mairesse de Sainte-Claire depuis le 29 janvier dernier, Guylaine Aubin espère poursuivre le travail qu’elle a entamé au cours des derniers mois, après avoir pris la relève de Denise Dulac qui a quitté en décembre dernier. « J’ai eu l’occasion de m’impliquer activement dans plusieurs dossiers, dont l’augmentation de notre capacité en eau potable, l’annonce de la fragilité de notre clinique médicale et de la mise sur pied d’un comité en vue des fêtes du 200e de la localité. »

Ayant récemment annoncé son retrait à titre de directrice générale de la Corporation de développement communautaire de Bellechasse, Mme Aubin estime que ce départ à la retraite lui donnera davantage de temps pour piloter les dossiers municipaux déjà en cours, ainsi que d’autres qu’elle aimerait mettre de l’avant, dont un en particulier, le prolongement de la route 277 à quatre voies, cette fois-ci de Saint-Anselme à Sainte-Claire. « J’ai déjà commencé à annoncer mes couleurs auprès de nos représentants politiques et du ministère des Transports. Ce sont des dossiers de longue haleine, alors j’ai déjà commencé un certain travail sur le sujet et sur d’autres dossiers également. »

L’équipe Vision Progressive

Denis Forgues avait levé la main en janvier dernier, avant de se désister préférant voir l’équipe en place terminer le mandat et éviter deux élections la même année. Il avoue avoir réfléchit à la chose un certain temps et se présenter avec une équipe était une condition à sa candidature. « J’y vais avec une équipe avec qui j’aurai du plaisir à travailler et qui ont un bon bagage. Nous allons dévoiler nos intentions tout au long de la campagne. Nous avons bâti un programme qui va répondre aux besoins de la localité à court, moyen et long terme, d’où notre nom, Vision Progressive. L’amélioration des communications et la transparence vis-à-vis la communauté est de ces éléments aussi. »

Si son fer de lance sera généralement situé autour du développement résidentiel, commercial et industriel, il indique que la Société de promotion industrielle de Sainte-Claire, dont il a fait partie des instigateurs, pourrait se voir confié un mandat élargi. « On pense lui donner un volet commerces et services. L’absence de restauration à Sainte-Claire, l’avenir de la clinique médicale, l’eau potable et favoriser le prolongement de l’autoroute à quatre voies en font partie. Il y a des incontournables auxquels on se doit de penser, comme le 200e anniversaire, mais il y a d’autres aspects où elle pourrait intervenir. »

Clément Pouliot se présente à la mairie pour la deuxième fois

Sommairement, une saine gestion et l’augmentation des revenus de la municipalité, grâce au développement fera partie de son discours.

Un travail de concert

Ancien président de la Fédération des producteurs de porcs du Québec et conseiller de 2013 à 2017, Clément Pouliot dit rencontrer beaucoup de citoyens avec qui il discute depuis un certain temps. « Nous en sommes en mesure de faire certains constats. Avant, nous étions le vaisseau amiral de la région de Bellechasse. Aujourd’hui, nous ne sommes plus là. Il faut travailler à reprendre cette position. J’ai des choses à proposer, ce que je ferai avec le conseil, si je suis élu. »

Globalement, M. Pouliot n’expose pas de priorités en vue de la prochaine élection, sinon qu’il travaillera avec les gens en place, s’il est élu. «Les gens se posent beaucoup de questions sur l’église, la disponibilité de terrains et le 200e approche. Je m’implique dans toutes sortes de structures depuis l’âge de 20 ans. J’y vais pour redonner un élan à notre municipalité, mais non avec des thèmes en particulier, sinon que de partager davantage ce qui se fait avec la population. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires