duBreton s’entend avec ses employés

Eric Gourde 
redaction@lavoixdusud.com

duBreton s’entend avec ses employés
Le siège social de duBreton est à Saint-Bernard (Photo : gracieuseté)

AGROALIMENTAIRE.  L’entreprise duBreton s’est entendue avec le syndicat des travailleurs de ses usines de Saint-Bernard et Saint-Charles pour revoir les échelles salariales de son personnel afin de s’ajuster aux nouvelles réalités du marché.

La direction de l’entreprise dit avoir convenu, avec les représentants du syndicat, de ne pas attendre l’échéance même si la convention actuelle se termine en 2023, explique Line Breton, vice-présidente ressources humaines. « Nous sentions le besoin de reconnaitre le travail de nos employés. Nous tenons à souligner le climat de bonne entente et le partenariat avec nos interlocuteurs syndicaux afin d’en arriver à une entente qui convient aux deux parties ».

Ainsi, l’ajustement de l’échelle salariale offrira, dès décembre, des salaires à l’entrée variant de 17,50 $ à 22,35 $ l’heure selon le poste et l’expérience. De plus, l’augmentation se poursuivra en 2022, ajoute Mme Breton. « La popularité des marques duBreton et Paysan ainsi que l’engouement pour les produits biologiques sont en constante progression et l’équipe en place contribue grandement à ce succès », précise madame Breton.

L’entreprise demeure en pleine période de recrutement pour ses deux usines situées au cœur des municipalités de Saint-Bernard et Saint-Charles. Plus précisément, ce sont une quinzaine de personnes réparties sur les quarts de jour et de soir qui sont nécessaires à Saint-Charles et 5 de jour à Saint-Bernard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires