Plus de 21 millions de dollars versés aux producteurs de porcs, bovins et grands gibiers

Eric Gourde 
redaction@lavoixdusud.com

Plus de 21 millions de dollars versés aux producteurs de porcs, bovins et grands gibiers
Les éleveurs de porcs ont reçu certaines indemnités. (Photo : Beauce Média - Archives)

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec (FADQ) a récemment versé près de 21,1 millions de dollars à 577 producteurs de porcs, bovins et grands gibiers pour compenser une partie des dépenses supplémentaires engagées pour le maintien des animaux en surplus dans les élevages en raison de la COVID-19.

Cette somme provient de l’Initiative Canada-Québec d’aide aux éleveurs pour atténuer l’impact de la COVID-19 annoncée par les gouvernements du Canada et du Québec le 15 avril 2021. Un paiement final de 12,6 millions de dollars a été versé au secteur porcin, portant le montant de l’aide à près de 20,5 millions de dollars pour ce secteur. Les producteurs de bovins et grands gibiers, quant à eux, ont reçu 546 944 dollars et 112 294 dollars respectivement.

Ci-dessous, le nombre de producteurs en Chaudière-Appalaches qui ont obtenu Agri-relance, la ventilation du montant par production et le nombre d’éleveurs touchés, par production.

Dossiers indemnisés

Porcs               Bouvillons         Grands gibiers   

 267                    12                        ND

6 937 919 $     152 546 $             21 084 $

Administrée par la Financière agricole, cette initiative visait à soutenir les entreprises qui avaient engagé des sommes exceptionnelles pour le maintien des animaux en surplus dans les élevages durant les périodes visées. « Les producteurs ont su faire preuve de résilience lorsque la crise sanitaire engendrée par la COVID-19 est venue perturber les chaînes d’approvisionnement alimentaire », a fait valoir le ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau.

Son homologue à Québec,  André Lamontagne, estime que l’aide accordée aux entreprises agricoles sera bénéfique pour la relance des activités des producteurs. « Dans les sommes versées, ce sont près de 20 millions qui vont au secteur porcin, un secteur névralgique dans le milieu agricole. »

Plus précisément, le gouvernement du Canada y est allé d’une injection de 13,086 millions de dollars, soit 60 % du coût total. Le gouvernement du Québec a contribué pour 8,724 millions de dollars, soit 40 % du coût total. Les entreprises admissibles incluaient les éleveurs de porcs d’engraissement, de bouvillons d’abattage, de grands gibiers, dont les cerfs rouges, les wapitis, les bisons et les sangliers. Celles-ci devaient avoir conservé leurs animaux dans l’élevage pendant une plus longue période que prévu en raison de la pandémie de COVID-19, et ce, à partir du début de la pandémie jusqu’à la fin de la période visée qui s’est terminée le 31 mars 2021.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires