Santé mentale et dépendance: une nouvelle campagne de sensibilisation en Beauce-Etchemins

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Santé mentale et dépendance: une nouvelle campagne de sensibilisation en Beauce-Etchemins
Sophie Breton est en compagnie de Julie Barette. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

COMMUNAUTÉ. Le 2 décembre dernier, la Table des partenaires en Santé Mentale et Dépendance de Beauce-Etchemins a annoncé sa toute nouvelle campagne d’informations et de sensibilisation à la santé mentale chez les jeunes Si toi aussi.

Cette campagne vise les jeunes adultes de 15 à 35 ans des MRC Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Les Etchemins et montre aux personnes dans le besoin l’importance de demander de l’aide. Elle a pour but de sensibiliser les jeunes à la santé mentale positive. 

« La campagne de sensibilisation propose un thème inclusif et familier, favorisant la compréhension, la confiance et surtout, l’écoute », mentionne Julie Barrette, directrice de la Maison des Jeunes (MDJ) de Beauce-Sartigan.

Pour l’occasion, un nouveau site Internet a été créé, pour permettre à clientèle ciblée de trouver les outils et les différentes ressources disponibles pour leur venir en aide. Des affiches, déposées dans les écoles et commerces de la région, et six courtes vidéos de mises en situation, diffusées sur les médias sociaux, ont également été imaginées en collaboration avec l’agence de communication La boîte.

« Il faut en parler et les jeunes doivent en jaser. Pour pouvoir en parler, il faut être informés. Souvent, tout part de là. C’est ce qu’on a voulu faire avec Si toi aussi. On veut que les jeunes se reconnaissent, s’informent, s’entraident et que les organismes ainsi que les intervenants de la région soient mieux connus » explique Mme Barrette.

Partenaires et investissement

La conception de Si toi aussi a été possible grâce à la collaboration du Fonds d’investissement en santé mentale, fonds COVID-19, du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Un montant de 42 000 $ a été versé pour la réalisation de cette campagne de sensibilisation.

Au total, pas moins de 18 partenaires ont contribué à cette campagne afin de briser les tabous liés à la santé mentale et inciter la jeune génération à ne pas la banaliser. 

« On a tous une santé mentale et il faut la travailler de façon positive. Avec cette campagne de sensibilisation, on veut aller chercher des jeunes pour qui la santé mentale n’égale pas la maladie mentale et qui ne cherchent qu’à jaser », conclut Sophie Breton, directrice générale adjointe du Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Nord.

Pour plus d’informations, visitez le site sitoiaussi.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires