Expo-BBQ : un nouveau directeur-général et Roch Roy revient à la présidence

Serge Lamontagne redaction@lavoixdusud.com

 Expo-BBQ : un nouveau directeur-général et Roch Roy revient à la présidence
René Godbout est le nouveau directeur général d'Expo-BBQ Bellechasse. (Photo : La Voix du Sud - Archives)

FESTIVALS. Malgré l’annulation des deux dernières éditions en raison de la pandémie, le conseil d’administration d’Expo-BBQ se prépare pour une possible relance de l’événement à l’été 2022.

Afin de les aider dans ce processus, les administrateurs de l’exposition agricole ont tout d’abord nommé René Godbout de Saint-Philémon à la direction générale de l’organisme en octobre dernier.

En poste depuis le début de novembre, après une année comme directeur des loisirs et de la station de ski de Vallée-Jonction, M. Godbout se réjouit de ce nouveau défi et souligne qu’il a déjà commencé, en collaboration avec le CA, à mettre à jour les différents dossiers et mettre en place une programmation pour l’édition 2022 qui devrait normalement avoir lieu du 30 juin au 3 juillet prochain.

« Cela dépendra des mesures sanitaires qui seront en place à ce moment. Si ce n’est pas possible, on sera prêts pour 2023 », indique-t-il.

Par ailleurs, les administrateurs de l’organisme ont profité de leur séance du 10 janvier, tenue en visioconférence, pour confirmer le retour de Roch Roy à la présidence de l’organisme. Il s’agira d’un troisième mandat à la présidence pour le résident de Saint-Anselme qui succède ainsi à Nicolas Laflamme, producteur agricole de Sainte-Claire, qui occupait ces fonctions au cours des trois dernières années.

« On va travailler fort pour relancer l’événement. On a embauché un bon directeur général et on verra ce que prévoira la santé publique à ce moment », précise M. Roy qui, s’il s’est donné le mandat de relancer l’événement qui est en pause depuis deux ans, est conscient que « ça ne sera plus jamais comme avant. »

Roch Roy amorce un nouveau mandat à la présidence dExpo-BBQ Bellechasse.

« On ne sait pas si on pourra avoir des expositions de machinerie agricole et au niveau des animaux, ce sera plus difficile, je pense, car les jeunes producteurs n’ont pas autant le temps à consacrer aux expositions. Il faudra attirer la relève, mais également faire connaître davantage l’événement auprès de la population de Saint-Anselme et les aviser qu’on aura besoin de bénévoles pour préparer une certaine relève à ce niveau également », poursuit-il en ajoutant que selon lui, une redéfinition de l’Expo-BBQ sera possiblement nécessaire.

« Les gens aiment bien manger, s’amuser et avoir du plaisir et en ce sens, il faut faire des activités pour les jeunes et les nouveaux résidents, notamment la population immigrante. On devra possiblement revenir, en partie, à l’ancienne formule du BBQ Champêtre tout en conservant le volet exposition agricole. »

Un défi en raison de la COVID

Président sortant, Nicolas Laflamme convient lui aussi que la relance de l’Expo-BBQ représente un important défi, principalement en raison de la COVID. « Il y a des préparatifs que nous sommes en train de remettre en place avec René Godbout. Il faut réviser un peu nos activités et avec la situation actuelle, on espère avoir de bonnes nouvelles en février. Il faut être prêt à toute éventualité », précise-t-il en convenant que la 5e vague actuelle fait mal à tout le monde.

« Avec le fort taux de vaccination en 2021 et avant les récentes annonces gouvernementales, on ne voyait pas d’embâcles pour l’été prochain. Cette vague reste difficile à vivre, mais il ne faut pas se plaindre, surtout quand on voit ce qui arrive avec les restaurants et les autres commerces qui sont durement touchés. Nous, ça relève du loisir et du divertissement, même si on reconnaît l’importance de l’activité. C’est une situation qu’il faut regarder. »

Impliqué dans l’exposition agricole depuis le début des années 80, M. Laflamme a toujours été un ardent défenseur de l’événement et a poursuivi son implication au fil des ans, même s’il n’a pas toujours été sur le conseil d’administration. Il a d’ailleurs géré l’expo-vente, importante source de revenus pour l’expo, pendant une quinzaine d’années.

S’il ne siège plus au conseil d’administration, il entend demeurer actif afin d’assurer une saine transition avec le nouveau conseil d’administration et le nouveau directeur général.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean-Francois carrier
Jean-Francois carrier
6 jours

Bravo et bonne route