43 mois de prison pour Frédéric Lefebvre

43 mois de prison pour Frédéric Lefebvre

Une sentence de 43 mois a été prononcée contre Frédéric Lefebvre, mercredi, au palais de justice de Montmagny.

Crédit photo : Archives

JUSTICE. Accusé d’agression sexuelle sur deux hommes alors qu’il se savait porteur du VIH, Frédéric Lefebvre a été condamné, le mercredi 4 juillet au palais de justice de Montmagny, à une peine de 43 mois de prison dans un pénitencier fédéral.

L’individu de 35 ans de Montréal avait reconnu sa culpabilité, plus tôt ce printemps, à deux des quatre chefs d’accusation d’agression sexuelle grave qui pesaient contre lui.

Il avait été arrêté l’été dernier par la Sûreté du Québec pour avoir eu des relations sexuelles avec deux partenaires sans les informer de sa situation et sans se soucier de la possibilité de leur transmettre son infection. Les gestes qui lui étaient reprochés avaient été commis à Saint-Fabien, entre le 29 juillet et le 31 octobre 2016 sur deux hommes âgés de 24 et 39 ans, alors qu’il résidait dans cette municipalité.

C’est à la suite d’une suggestion commune des avocats de la défense et de la Couronne que le juge Jean Asselin a prononcé cette sentence de 43 mois. Comme Lefebvre a déjà passé sept mois en détention préventive, il lui restera encore 36 mois à purger.

Poster un Commentaire

avatar