Emploi: de meilleurs salaires et plus d’employés dans Bellechasse

Emploi: de meilleurs salaires et plus d’employés dans Bellechasse

Prévost est l'une des entreprises qui contribuent largement aux succès de la MRC de Bellechasse en matière d'emploi.

Crédit photo : La Voix du Sud

TRAVAIL. De 2006 à 2016, les MRC situées au nord de la Chaudière-Appalaches ont généralement connu une meilleure croissance salariale, mais aussi une hausse importante en travailleurs actifs.

Le journal a comparé deux études sur l’évolution du marché du travail pour la décennie en question. Celles-ci ont été publiées par l’Institut de la statistique du Québec.

En variation de pourcentage, c’est la MRC de Bellechasse qui s’en tire le mieux sur l’aspect salarial. Le revenu d’emploi moyen est passé de 33 612 $ à 40 361 $, une augmentation de 16,7 %. Bellechasse arrive au troisième rang pour la croissance du nombre de travailleurs (9,9 %).

En comparaison, la MRC des Etchemins est en queue de peloton par rapport aux travailleurs actifs (- 10,2 %), mais a tout de même profité de la seconde meilleure performance en augmentation salariale (16 %). Le revenu moyen (35 546 $) demeure toutefois faible par rapport aux autres MRC.

La MRC de Lotbinière a connu la plus forte hausse de travailleurs à 13,2 %. Ce secteur s’en tire aussi bien avec une troisième position pour le revenu moyen (15,2 %), qui est passé de 31 803 $ à 37 493 $.

Toujours au nord, la MRC de la Nouvelle-Beauce fait également bonne figure dans ses augmentations de travailleurs (10,6 %) et du revenu moyen (14,8 %) pour des deuxième et quatrième places sur dix secteurs.

Comme métropole en Chaudière-Appalaches, la Ville de Lévis possédait le meilleur revenu moyen et le plus grand nombre de travailleurs en 2016. Cependant, les croissances en employabilité et pour le revenu figurent parmi les plus faibles de la région.

Ailleurs sur le territoire

En dehors de la portion nordique, toutes les MRC ont perdu des travailleurs sur dix ans. Beauce-Sartigan fait bande à part (0,9 %), mais affiche aussi la pire performance en pourcentage dans l’amélioration du revenu moyen (10,2 %), celui-ci allant de 33 985 $ à 37 866 $.

Globalement, la MRC des Appalaches est celle affichant les pires résultats avec une neuvième position sur l’employabilité et le huitième rang en variation salariale.

En 2016, le revenu d’emploi moyen était de 40 945 $ en Chaudière-Appalaches, bon pour la neuvième place sur 17 régions. Le meilleur et le pire salaire ont été enregistrés en Outaouais (45 430 $) et en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (30 428 $).

Revenu d’emploi moyen (2006-2016)

MRC Revenu (2006) Revenu (2016) Variation
Bellechasse 33 612 $ 40 361 $ 16,7 %
Etchemins 29 858 $ 35 546 $ 16 %
Lotbinière 31 803 $ 37 493 $ 15,2 %
Nouvelle-Beauce 35 309 $ 41 446 $ 14,8 %
L’Islet 30 640 $ 35 427 $ 13,5 %
Montmagny 32 317 $ 37 070 $ 12,8 %
Robert-Cliche 32 410 $ 36 696 $ 11,7 %
Appalaches 30 870 $ 34 612 $ 10,8 %
Lévis 43 062 $ 48 112 $ 10,5 %
Beauce-Sartigan 33 985 $ 37 866 $ 10,2 %
Chaudière-Appalaches 33 387 $ 40 945 $ 18,5 %

* Source : Institut de la statistique du Québec

 

Nombre de travailleurs (2006-2016)

MRC Travailleurs (2006) Travailleurs (2016) Variation
Lotbinière 11 788 13 574 13,2 %
Nouvelle-Beauce 14 532 16 252 10,6 %
Bellechasse 14 067 15 610 9,9 %
Lévis 61 846 62 537 1 %
Beauce-Sartigan 21 129 21 331 0,9 %
Robert-Cliche 7810 7576 – 3,1 %
Montmagny 8883 8453 – 5,1 %
L’Islet 7381 6785 – 8,8 %
Appalaches 16 319 14 906 – 9,5 %
Etchemins 6612 6000 – 10,2 %
Chaudière-Appalaches 170 367 173 014 1,5 %

Poster un Commentaire

avatar