Le 4e Rendez-Vous Bellechasse réuni près de 90 personnes

Le 4e Rendez-Vous Bellechasse réuni près de 90 personnes

Le comité responsable travaille déjà sur une suite potentielle aux premiers Rendez-Vous Bellechasse.

Crédit photo : La Voix du Sud - Éric Gourde

BELLECHASSE. Le quatrième et dernier Rendez-Vous Bellechasse s’est finalement tenu à Sainte-Claire le 21 février dernier devant près de 90 personnes.

Sous le thème «Les entreprises partenaires avec la communauté», l’activité a permis de regrouper les présentations de gens d’affaires à celles de dirigeants d’organismes du milieu autour de la thématique de départ.

Parmi les plus connus ayant fait partie des discussions, notons les partenariats existants entre Kerry Québec de Sainte-Claire avec la Maison de la Famille de Bellechasse, de l’entreprise Plastique Moore de Saint-Damien avec son équipe de hockey sénior, ou de celui initié par l’entreprise Englobe avec la communauté de Saint-Henri.

«On a voulu mettre en lumière des exemples d’ici et d’ailleurs qui existe déjà et certains qui portent fruit et qui sont payants pour ceux qui s’engagent dans leur communauté», a voulu illustrer Claude Lepage, agent culturel à la MRC de Bellechasse.

Il y a toujours une certaine continuité dans les thématiques, convient Claude Lepage. «C’est voulu. On souhaite outiller les acteurs locaux sur différents aspects et selon les thèmes préalablement choisis. Il faut souvent revenir sur certains enjeux et des choses que l’on a déjà abordés. Les choses évoluent, mais certaines réalités demeurent. Un rappel fait du bien à l’occasion, surtout s’il est amené différemment.»

Des rencontres auront lieu bientôt pour tracer un bilan de cette première vague des Rendez-Vous Bellechasse. La réflexion est toutefois déjà en cours pour un deuxième volet indique M. Lepage. «Avec les inscriptions reçues à chacun des rendez-vous et les réactions aux thématiques abordées, on se rend compte qu’on répond à un besoin et que l’on a réussi à allumer quelques lumières sur certains aspects.»

Amener des thèmes et faire naître des partenariats demeureront des éléments essentiels de la suite des choses s’il y a lieu. «Il se pourrait que l’on essaie d’y greffer de gros noms pour pousser et illustrer certains thèmes. On verra comment nos idées seront reçues. On essaie depuis quelques années de tisser des liens avec le monde scolaire et déjà, d’autres collaborations sont à l’étude. C’est un bon exemple de retombées», ajoute M. Lepage en terminant.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar