Un 8e Salon du Mieux-Être pour Thérèse Gagnon

Un 8e Salon du Mieux-Être pour Thérèse Gagnon

Thérèse Gagnon a dévoilé la programmation de son salon en compagnie de quelques personnes qui exposeront pour l'occasion.

Crédit photo : La Voix du Sud - Éric Gourde

SANTÉ. Le Salon International du Mieux-Être sera présenté une 8e fois cette année et aura lieu les 7,8 et 9 septembre au Centre des Congrès à Lévis.

Avec plus de 120 exposants et 90 conférences impliquant des personnes de renom telles que Yves Sévigny, Nicole Gratton, Sylvie Dompierre, Colette Portelance et Jean-Paul Michon, l’événement voudra favoriser davantage les rencontres, les découvertes, les surprises et surtout, les échanges indique l’instigatrice de l’activité, Thérèse Gagnon. «L’an dernier, nous avions prévu 40 minutes entre les différentes présentations, ce qui a fait un salon zen. Les gens ont moins de pression pour ne rien manquer.»

Mme Gagnon avoue qu’elle aurait souhaité proposer davantage d’exposants aux visiteurs, mais préfère éviter de multiplier les gens ayant des spécialités similaires. «Il est vrai que je fais deux salons par année, ce qui ne donne pas de chance. En même temps, j’essaie d’être sélective et garde des exclusivités sur certaines choses. L’objectif demeure d’avoir le plus de variétés possible. La nouveauté demeure essentielle au succès du salon. On découvre de nouvelles spécialités tout le temps également.»

Thérèse Gagnon

Si la majorité des exposants proviennent du Québec, certains se déplacent du Nouveau Brunswick, de la France et d’ailleurs. Son objectif demeure le même, soit de réunir toutes les médecines sous l’égide du salon. Certaines spécialités sont plus difficiles à recruter convient-elle. «L’être humain est à l’infini et il y a des points que nous n’avons pas encore réussi à combler. Heureusement, les gens ont moins peur de se faire connaitre, car ils savent ce qu’ils font. Ils sont plus expérimentés.»

Il est déjà assuré que le Salon du Mieux-être fera relâche l’an prochain, Mme Gagnon souhaitant consacrer tout son temps au 25e anniversaire de son centre à Beaumont. Elle espère maintenant convaincre la localité de lui permettre un événement à grand déploiement pour l’occasion. «Mes racines sont à Beaumont et 25 ans, ça se souligne avec tes racines. Nous serons de retour en 2020 pour la 9e édition.»

Poster un Commentaire

avatar