Accident de travail à Saint-Anselme: le décès serait dû à une suffocation

Accident de travail à Saint-Anselme: le décès serait dû à une suffocation

C'est sur cette propriété que le l'accident s'est produit le 6 mai dernier.

Crédit photo : Archives

FAIT DIVERS. Julien Roy de Saint-Anselme serait décédé accidentellement à la suite d’une suffocation selon le rapport de la coroner Lyne Chouinard publié récemment.

Ainsi, la victime aurait succombé à une anoxie cérébrale causée par une suffocation secondaire à une compression de la paroi thoracique et abdominale. M. Roy avait été retrouvé inanimé en position couchée sous une balle de foin dans un mélangeur à ensilage sur une propriété du rang St-Philippe à Saint-Anselme le 6 mai 2017.

Selon le document, il s’affairait possiblement à la préparation de nourriture pour les bovins. Pour ce faire, il devait broyer le foin, puis le mélanger avec d’autres ingrédients en utilisant un mélangeur mobile. Il aurait possiblement perdu l’équilibre après être monté sur le mélangeur selon le rapport d’enquête de la Sûreté du Québec.

M. Roy avait été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire par un membre de sa famille le jour des événements.  Des manœuvres de réanimation avaient été sur place et lors de son transport vers le centre hospitalier, mais en vain. Son décès avait été constaté à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Eric GourdeChantal Recent comment authors
Chantal
Invité
Chantal

Excusez monsieur mais je suis certaine que anorexie cérébrale ne se peut pas. C’est une anoxie cérébrale. Qu’elle lapsus!!!! 1Ksuc