Des projets s’enclenchent dans la Contrée en montages dans Bellechasse

Des projets s’enclenchent dans la Contrée en montages dans Bellechasse

Du comité de gouvernance de la Contrée en montagnes: La mairesse Juliette Laflamme de Buckland

Bien que le rapport final de la réflexion amorcée conjointement en septembre 2009 par les élus, les membres d’organismes et les citoyens des municipalités de Buckland, Saint-Léon, Saint-Nazaire et Saint-Philémon dans le but de dynamiser leur municipalité n’est pas encore déposé, ce qui sera fait d’ici la fin de l’année, la mise en œuvre de projets concrets a déjà été entreprise.

C’est ce qu’ont été à même de constater la trentaine de personnes qui ont répondu à l’invitation du comité technique de la Contrée en montagnes d’assister, le jeudi 27 septembre, à la présentation du projet de développement du territoire élaborée au cours des trois dernières années suite aux différents rendez-vous de la Contrée, organisés sur les thématiques du commerce, du tourisme, de l’industrie, de la forêt, de l’environnement, de la vie sociale et de l’économie auxquels 280 personnes ont participé.

La compilation des informations sur les services de proximité et les commerces présents dans les quatre municipalités de la Contrée en vue de la publication d’un bottin commun est notamment terminée. La création à Buckland d’une brasserie artisanale dont le porteur de dossier Gabriel Paquet de Saint-Nazaire s’affaire présentement avec Éric Martel du CLD de la MRC de Bellechasse à préparer les pro-forma et à déterminer le type de coopérative qui serait le mieux adapté pour cette brasserie artisanale à laquelle serait jumelé un café de la Contrée constitue un autre de ces projets tout comme la mise en œuvre en collaboration avec Samantha Martel et Michael Brewster, deux étudiants au baccalauréat intégré en environnement naturel et aménagé à l’Université Laval, des travaux de planification d’un sentier pédestre intermunicipal reliant les quatre municipalités de la contrée, ou encore, la mise sur pied d’une éventuelle coopérative de solidarité des travailleurs forestières avec Paul Desaulniers de Saint-Philémon comme porteur de dossier.

Une assemblée d’intérêt pour les forestiers intéressés à s’impliquer dans la création d’une éventuelle coopérative de solidarité est d’ailleurs organisée le jeudi 25 octobre à 19 h au Centre communautaire de Saint-Nazaire.

La réflexion amorcée en 2009 par la population de La Contrée en Montagnes dans Bellechase dans le but d’identifier des projets durables et concertés de développement n’aura donc pas seulement permis d’identifier 74 projets de développement, elle aura aussi déjà permis la mise en œuvre de certains d’entre eux.

Voilà qui s’avère des plus prometteurs pour La Contrée en montagne qui profitera du lancement officiel de son projet de territoire en fin d’année pour présenter le premier de ses dix plans d’action annuels. A l’instar du projet de territoire, celui-ci sera diffusé dans la Contrée par le biais de dépliants. La création d’un site internet figure aussi dans la stratégie de promotion de La Contrée en Montagne dans Bellechasse, qui a d’ailleurs déjà réservé contréebellechasse.com comme nom de domaine de son site internet.

Depuis l’été dernier, La Contrée en montagnes dans Bellechasse est de plus incorporée comme organisme sans but lucratif.

Poster un Commentaire

avatar