Les Centres de rénovation J.R. Roy changent de main

Les Centres de rénovation J.R. Roy changent de main

Les anciens et nouveaux propriétaires des Centres de rénovation J.R. Roy accompagnés de Daniel Rioux

AFFAIRES. Depuis le 1er juin, les Centres de rénovation J.R. Roy de Saint-Léon-de-Standon et Lac-Etchemin, sont la propriété de la Quincaillerie Émile Bilodeau & Fils de Saint-Bernard-de-Beauce. La nouvelle a été confirmée en conférence de presse mardi après-midi à Lac-Etchemin.

Après 24 années à la tête de cette entreprise familiale bien connue en Bellechasse-Etchemins, Jacques Roy, Mario Grenier, Christian St-Hilaire, Simon Morissette et Stéphane Moore passent le flambeau à l’équipe dirigée par Guy Cliche et Annie Bilodeau. Ces derniers seront appuyés par Dominic Corriveau et Charles Grenier, actionnaires minoritaires. MM. Roy et Grenier demeureront actifs au sein des deux commerces, tout comme le personnel déjà en place.

M. Cliche et Mme Bilodeau soulignent que l’acquisition de ces deux centres de rénovation permettra à la Quincaillerie Émile Bilodeau & Fils de poursuivre son expansion en s’établissant dans Bellechasse-Etchemins, deux marchés qu’ils convoitaient depuis quelques années. «Cela fait deux ans que nous discutions avec eux de cette possibilité, mais les discussions ont débuté sérieusement il y a un peu moins d’un an. Nous avons regardé le potentiel qui se présentait à nous et le fait qu’il s’agissait d’une entreprise en santé et bien gérée la rendait encore plus intéressante à nos yeux», précise Guy Cliche.

Annie Bilodeau ajoute que cette importante transaction n’entraînera aucun changement majeur dans la structure des deux quincailleries qui continueront à fonctionner sous le vocable de «Centres de rénovation J.R. Roy» ainsi que sous la bannière Timber-Mart.

Relève et avenir assurés

Le Centre de rénovation J.R. Roy de Saint-Léon existe depuis près de 50 ans à Saint-Léon-de-Standon. Après 24 ans à la tête de celui-ci et du magasin de Lac-Etchemin qui a ouvert ses portes en 2005, MM. Roy et Grenier souhaitaient passer le flambeau. «Nous approchons de la retraite et comme nous n’avions pas de relève, nous cherchions quelqu’un qui maintiendrait nos commerces de Saint-Léon et Lac-Etchemin en opération, tout en continuant à bien desservir notre fidèle clientèle», signale Jacques Roy qui demeurera directeur général des deux places d’affaires.

Les anciens propriétaires tiennent à remercier la fidèle clientèle qui les appuie depuis près d’un quart de siècle.

Poster un Commentaire

avatar