Linda Goupil appuie Véronique Hivon

Linda Goupil appuie Véronique Hivon

Linda Goupil connaît bien Véronique Hivon et croit que cette dernière possède toutes les qualités requises pour être chef du Parti Québécois.

POLITIQUE. Quelques anciens députés et ministres du Parti Québécois n’ont pas tardé à donner leur appui à Véronique Hivon qui, en début de semaine, s’est officiellement portée candidate à la succession de Pierre Karl Péladeau.

Ancienne députée de Lévis et candidate défaite à la dernière élection dans la circonscription de Bellechasse, Linda Goupil n’a pas tardé à donner son soutien à la députée de Joliette qui a été sa directrice adjointe de cabinet alors qu’elle était ministre de la Justice.

«Je suis très heureuse qu’elle se présente à la chefferie du parti. Avec tout ce qui s’est passé et surtout en tenant compte des compétences menant au départ de M. Péladeau, il est important d’avoir des candidats de qualité prêts à relever les défis, ce qui est son cas», a-t-elle mentionné d’emblée.

Mme Goupil ne tarit pas d’éloges envers Véronique Hivon qu’elle qualifie de juriste et avocate reconnue, de personne très travaillante et à l’écoute des gens, ce qui selon elle est primordial en politique. «Ensemble, nous avons travaillé à la rédaction de deux projets de loi qui ont reçu l’aval de tous les députés à l’époque, soit celui sur la lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale, et un autre sur la reconnaissance des conjoints de même sexe», affirme-t-elle, ajoutant que Mme Hivon est une femme de consensus qui prend le temps de bien réfléchir avant de prendre une décision.

À cet égard, Mme Goupil souligne que Véronique Hivon possède des qualités primordiales pour être chef de parti. «C’est une femme honnête et intègre qui fait de la politique autrement, ce qui est important dans le contexte actuel où les gens sont désabusés de la politique. C’est aussi une personne qui est rassembleuse, réfléchie et sait faire la part des choses», poursuit l’avocate native de Saint-Léon-de-Standon.

Linda Goupil croit que Véronique Hivon a non seulement la capacité de rallier les forces souverainistes autour d’un projet commun, mais également celle de rallier une majorité de citoyens derrière un projet de société en lien avec les valeurs et la réalité des Québécois. «Il faut reprendre le discours sur la souveraineté en se demandant ce que ça peut apporter aux gens, dans leur quotidien et peu importe leur situation, que le Québec possède tous les outils et pouvoirs lui permettant de se gouverner. Il faut en parler sereinement et prendre le temps de le faire et c’est ce que propose Mme Hivon.»

Linda Goupil se réjouit également de l’arrivée d’Alexandre Cloutier dans la course à la chefferie, lui qui devrait faire part de ses intentions d’ici la fin de la semaine. «C’est bon d’avoir des gens de qualité, une relève solide qui s’implique davantage et aspire à occuper des fonctions politiques de cette importance», conclut-elle.

Poster un Commentaire

avatar