Accident de travail chez Rotobec

SAINTE-JUSTINE. Un travailleur de l’usine Rotobec de Sainte-Justine a subi d’importantes blessures à la jambe à la suite d’un accident de travail survenu vers 15 h 45 mardi après-midi.

Le PDG de Rotobec, Robert Bouchard, a confirmé que l’homme, un mécanicien d’expérience, s’apprêtait à effectuer des tests sur un grappin hydraulique lorsque l’une des courroies qui retenaient celui-ci a cédé. Le grappin a basculé et heurté la jambe du travailleur qui a tenté, mais en vain, de l’éviter.

Le travailleur a été rapidement conduit à l’hôpital de Saint-Georges où il a été opéré en début de soirée. Celui-ci repose depuis aux soins intensifs du centre hospitalier, dans un état stable.

Le secteur où s’est déroulé l’accident de travail a été mis sous scellé par les responsables de l’usine, le temps qu’une inspectrice de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) se rende sur place, mercredi en début d’après-midi, pour mener son enquête.

Dans un courriel acheminé en milieu d’avant-midi jeudi, la CNESST signale que l’enquête se poursuivait afin de déterminer les causes exactes de l’accident, mais que des correctifs avaient été demandés à l’employeur afin d’éviter qu’un tel événement ne se reproduise.

M. Bouchard a indiqué que les travailleurs des différents départements prendront des mesures supplémentaires pour s’assurer que leurs équipements soient sécuritaires. De son côté, l’entreprise entend augmenter le nombre d’inspections pour s’assurer qu’un tel événement ne survienne plus dans le futur.