Bois Impact poursuit sa progression

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Bois Impact poursuit sa progression
Le premier site web transactionnel de Pois Impact a été dévoilé tout récemment à l'école secondaire Saint-Damien. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

SAINT-DAMIEN. Lancé en 2018, le projet Bois Impact de l’école secondaire Saint-Damien continue sa progression.

Ce qui était d’abord un cours à option (travail du bois) pour les élèves de secondaire 1 et 2 est rapidement devenu une entreprise scolaire à fort potentiel, indiquaient les enseignants Éric Bouchard et Andréanne Gagné lors du lancement d’un nouveau site web transactionnel, le 25 mai dernier.

Ainsi, Bois Impact regroupe depuis trois ans une dizaine d’élèves du programme d’adaptation scolaire qui, sous la responsabilité d’Andréanne Gagné, voient au volet gestion de l’entreprise et la promotion des articles réalisés par les 17 élèves du profil travail du bois, qui eux travaillent sous la responsabilité de M. Bouchard.

« Ce programme et la mini-entreprise ont permis aux jeunes de développer des valeurs qui sont propres à notre école, soit un fort sentiment d’appartenance et d’engagement, ainsi que le respect », rappelait pour sa part le directeur de l’établissement, Patrick Gagnon.

Éric Bouchard mentionnait qu’au départ, la mise en place de l’option travail du bois visait à développer, chez les jeunes du 1er cycle du secondaire, le goût du travail manuel par la fabrication de planches à découper ou de blocs de boucher. « Ce sont des objets qui se vendaient bien et on a donc eu l’idée de créer une entreprise à l’école », indique-t-il qui a reçu un coup de pouce de Mme Gagné dès 2019, année de la création du programme en adaptation scolaire.

Avec les élèves du profil alternatif (adaptation scolaire), divers outils de promotion comme un dépliant et une carte d’affaires, bilingues tous les deux, ont été créés. La petite entreprise a également su utiliser les réseaux sociaux pour se promouvoir et l’arrivée du site web transactionnel s’ajoute à la panoplie d’outils promotionnels.

« Ce qui est plaisant avec ce projet d’entreprise, c’est que mes élèves intègrent, sans vraiment s’en apercevoir, des matières de base comme le français, les mathématiques et même l’anglais dans les opérations quotidiennes. Quand tu rédiges un courriel pour des demandes de soumissions, tu fais du français sans t’en rendre compte. »

Avec son nouveau site web transactionnel (www.boisimpact.com), Bois Impact peut se targuer d’être l’une des rares entreprises scolaires à se doter d’un équipement permettant la vente en ligne de ses produits. « Les gens paieront par Interac seulement. On va commencer par vendre les planches que nous avons faites, on ne prend pas de commandes pour le moment », de préciser M. Bouchard qui ajoute que ce ne sont toutefois pas les projets qui manquent pour les prochaines années.

À cet égard, les deux enseignants mentionnent que divers partenariats ont été développés avec des acteurs du milieu comme la municipalité de Saint-Damien et la Congrégation des Sœurs de NDPS, ainsi qu’avec des entreprises comme Bois Rond Abénakis de Saint-Damien ou Olivier Gagné Mini-Moteurs de Saint-Lazare.

« Nous sommes en train de fabriquer des abris couverts qui seront installés le long de la nouvelle piste de ski de fond au Domaine du Lac-Vert et d’autres que nous installerons sur la terrasse du Pub de la Contrée à Buckland. On a aussi fabriqué 450 couverts de prises de courant en bois pour les maisons de Bois rond Abénakis. L’an prochain, on a aussi l’idée de construire des bacs à fleurs ou à jardins », indique M. Bouchard qui se dit heureux d’avoir pu compter, entre autres, sur du bois de construction venant du Domaine du Lac-Vert, qui leur a été fourni par la communauté religieuse.

« Ce qu’on aime là-dedans, c’est que tout se fait ici dans Bellechasse, par des jeunes de Bellechasse et pour les gens de la région. »

Andréanne Gagné rappelle enfin que tous les profits issus de la vente des produits de Bois Impact sont réinjectés dans l’achat de nouveaux outils ou redonnés aux élèves afin de leur offrir des conférences en lien avec l’entrepreneuriat ou organiser des activités sociales à leur intention.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires