Budget 2023 de la MRC de Bellechasse: le transport au coeur de bien des hausses

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Budget 2023 de la MRC de Bellechasse: le transport au coeur de bien des hausses
La MRC de Bellechasse a finalisé la préparation de son budget 2023, mercredi dernier. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

MUNICIPAL. La MRC de Bellechasse anticipe un budget de 24 546 069 $ en vue de son prochain exercice financier, une augmentation de près de 20 %. L’an dernier, l’organisation avait voté un budget avoisinant les 20 506 000 $.

Les quotes-parts exigées aux municipalités seront en hausse de 16 %, passant de 8 867 703 $ à 10 286 230 $. Les services de collecte et de transport des matières résiduelles (à 42,85 %) et du transport interurbain (à 16,67 %) sont ceux qui connaissent les plus fortes hausses. 

Le préfet de la MRC, Yvon Dumont, avoue que l’augmentation peut sembler importante, mais attribue le tout à l’inflation actuellement en cours. « Nous avons plusieurs véhicules au service de gestion des matières résiduelles et le diésel a augmenté considérablement. L’impact de la hausse du coût de la vie est sur tout. Nous avons aussi des services utilisateurs-payeurs, de plus en plus, ce qui fait grimper le budget au total aussi. »

La MRC prévoit consentir une somme de 2 381 279 $ à son administration en général, une baisse par rapport à 2022, alors que les estimations font état de dépenses potentielles avoisinant les 2 650 000 $ pour 2022. Un nouvel item s’ajoute toutefois au budget avec le service des ressources humaines, qui fonctionne toutefois sur le principe d’utilisateur-payeur.

Les hausses de dépenses les plus importantes prévues se situent surtout au niveau des pistes cyclables de son territoire (2,26 M$ en 2023 comparativement à 664 601 $ en 2022) et au chapitre de la disposition des matières résiduelles (5,24 M$ comparativement à 4,19 M$ en 2022). Ne sera pas en reste, le service du transport et de la collecte des matières résiduelles (4,4 M$ comparativement à 3,6 M$).

La variation de la richesse foncière à la MRC de Bellechasse connaît une hausse moyenne de 12,51 %, plombée surtout par des hausses importantes à peu près dans toutes les localités, même celles étant davantage dévitalisées, comme à Saint-Raphaël (20,87 %), Saint-Philémon (26,93 %), Buckland (17,89 %) ou Saint-Nérée (16,78 %).

Yvon Dumont est conscient de l’impact qu’aura le budget sur les budgets des municipalités. « Il faudra répartir tout ça convenablement, dont une partie à 26 municipalités qui utilisent le service de gestion des matières résiduelles. La hausse du coût de la vie est à 6,4 % depuis septembre, alors il est inévitable que cela ait un impact. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires