Clubs FADOQ: une tournée régionale pour relancer les activités

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Clubs FADOQ: une tournée régionale pour relancer les activités
Ghislaine Côté-Bélanger trouve importante la relance des activités au sein des clubs FADOQ, tout en invitant les anciens membres à redevenir membres de leurs clubs locaux. (Photo : (Photo La Voix du Sud - Serge Lamontagne))

AÎNÉS. Au cours des dernières semaines, les responsables des clubs FADOQ des régions de Québec et Chaudière-Appalaches recevaient la visite de représentants de l’exécutif régional. Cette tournée régionale, qui a normalement lieu deux fois par année, avait pour but de motiver les troupes et de relancer les activités dans chaque secteur visité.

En temps normal, c’est au directeur général Michel Beaumont, accompagné de membres de l’exécutif et du bureau régional, que revenait la tâche de mener les 14 rencontres de secteurs, et ce, sur les deux rives.

Cet automne toutefois, c’est à la première vice-présidente, Ghyslaine Côté-Bélanger de Saint-Nazaire, que revenait une partie importante de cette tâche, cette dernière ayant présidé neuf rencontres dans le secteur Chaudière-Appalaches, contre cinq sur la rive nord pour M. Beaumont.

« On sait que la pandémie a mis sur pause bien des clubs et en ce sens, cette tournée automnale était importante. Si les dernières ont eu lieu en virtuel, nous étions bien heureux de rencontrer les gens chez eux et en personne », indique Mme Côté-Bélanger qui est impliquée dans le réseau FADOQ depuis une quinzaine d’années et représente la région Chaudière-Appalaches à l’exécutif provincial.

« Je connais bien la région en raison de mon implication passée dans l’UPA, mais là ce sont de nouvelles personnes et de nouveaux contacts à faire », -poursuit-elle en rappelant que la région de Québec/Chaudière-Appalaches est celle qui compte le plus de clubs (168) et de membres (près de 94 000) au Québec.

« On a une culture à développer. Il faut que l’information se rende partout et cela passe notamment par ces rencontres qui sont aussi des sources de motivation pour les clubs », insiste la vice-présidente.

Mme Bélanger et son équipe se sont rendues, tour à tour, à La Pocatière, Buckland, Sainte-Justine, Disraeli, Laurier-Station, Saint-Isidore et Saint-Martin avant de compléter la tournée du côté de Chutes-de-la-Chaudière (7 septembre) et de Saint-Joseph deux jours plus tard. Selon les secteurs, entre 40 et 60 personnes assistaient à ces rencontres.

« On en profite pour inciter les responsables de clubs à reprendre leurs activités et on leur donne des outils nécessaires pour faciliter cette reprise. On parle aussi de formation, de membership et on leur donne des moyens pour recruter des bénévoles et les garder en rendant leur travail plus agréable », ajoute-t-elle.

Si la pandémie a eu un effet sur les activités des clubs FADOQ, elle dit toujours sentir une certaine crainte chez une partie de la clientèle qui a vieilli, comme tout le monde. « Certains sont prêts à reprendre les activités, alors que d’autres le sont moins et ont toujours peur de la COVID. C’est très présent chez certains, tout autant que d’autres n’y ont jamais cru. »

Membership en baisse

La question du membership est importante pour les clubs FADOQ et à cet égard, Mme Côté-Bélanger a dit constater une diminution du nombre de membres, un peu partout, au cours deux dernières années. Sans être catastrophique, elle qualifie cette diminution, de l’ordre de 10 à 15 %, de « sentie ».

« Plusieurs n’ont pas renouvelé leur membership, car il n’y avait pas d’activités au cours des deux dernières années et je trouve cela désolant. C’est important d’être solidaires envers nos clubs et le réseau FADOQ », mentionne-t-elle en rappelant que le réseau FADOQ est l’un des interlocuteurs principaux des aînés du Québec auprès des instances gouvernementales.

« On lance une campagne de recrutement pour aller chercher les anciens membres ainsi que des nouveaux et c’est un sujet que nous abordons lors de nos rencontres », -précise-t-elle en ajoutant qu’une campagne à cet effet est en cours jusqu’au 1er décembre prochain.

Campagne électorale

Ghyslaine Côté-Bélanger mentionne enfin qu’en marge de cette tournée régionale, le réseau FADOQ a profité de la présente campagne électorale pour déposer sa propre plateforme axée sur quatre grands thèmes, soit la santé (donner des soins de qualité, à la bonne place et au bon moment), l’adoption de mesures incitatives permettant le retour au travail des travailleurs d’expérience, la défense des droits des aînés ainsi que la fiscalité.

« Nous sommes un mouvement apolitique, mais c’est le temps de nous écouter », mentionne-t-elle en rappelant, dans un autre ordre d’idées, que les prochaines activités seront les Jeux provinciaux FADOQ, qui seront présentés prochainement à Québec, ainsi que le Salon FADOQ qui se tiendra au -Centre de foires de Québec à la fin du mois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires