Des opportunités pour les 55 ans et plus sans emploi

Par Andre Poulin
Des opportunités pour les 55 ans et plus sans emploi

Le personnel du SAEMO

Financé par le biais du programme Initiative ciblée pour travailleurs âgés du gouvernements fédéral, dont l’encadrement est assuré par les Centres locaux d’emploi, le programme Transit 55 offre aux travailleurs âgés de plus de 55 ans la possibilité de s’outiller pour reprendre leur place sur le marché tout en étant rémunéré pour se faire.

Chapeauté par le service d’accroissement en employabilité de la main d’œuvre (SAEMO) qui loge au Centre communautaire des Etchemins à Lac-Etchemin, le programme, qui est offert depuis le mois de mars 2011, a permis jusqu’à maintenant à vingt-cinq personnes de suivre ce programme de 12 semaines dont huit sont consacrées à l’apprentissage des techniques de recherche d’emploi et de l’informatique, au transfert de compétences, etc. et 4 à la recherche intensive d’emploi. Des 15 participants ayant complété ce programme 10 sont actuellement en emploi. Comme le programme se poursuit jusqu’à la fin du mois de mars 2013, les personnes qui souhaiteraient y participer peuvent s’adresser au SAEMO au 418 625-3424, ou encore, s’informer auprès d’un agent du Centre local d’emploi de Lac-Etchemin.

Les autres services réguliers du SAEMO, qui tenait son assemblée générale le mercredi 24 octobre, soit ceux d’accueil et d’évaluation des besoins des travailleurs, d’information sur le monde du travail et de la formation, de documentation et d’accès à des postes informatiques pour y effectuer des travaux associés à la recherche d’emploi notamment ont par ailleurs profité à 140 travailleurs et travailleuses, qui ont ainsi utilisé les services du SAEMO pour des périodes d’une durée totale variant de 16 heures à 60 heures avec comme résultat un taux global de placement de 66 %. Ces chiffres comptabilisent uniquement les clients bénéficiant d’une aide particulière.

Partagée à 44 % et à 56 % entre les femmes et les hommes, la clientèle du SAEMO comme c’est le cas dans la population en général est vieillissante d’où la pertinence de la présence d’un organisme comme le SAEMO, qui a fêté, le 3 mai dernier, ses trente ans d’existence.

Ces années se sont déroulées majoritairement sous la direction de Mme Aline Veilleux, qui a annoncé à ce moment qu’elle prendrait sa retraite en mars 2013. D’ici là et par la suite, la direction générale de l’organisation qui compte quatre employées est assurée par Mme Stéphanie DeBlois. Mme Sonya Hubert, qui a siuégé durant 1o ans au C.A. de l’organisme, dont quatre ans à la présidence, a aussi annoncé lors de l’AGA de mercredi dernier qu’elle ne renouvelait pas son mandat d’administratrice tout comme l’administratrice Mastaïe Boucher. Clément Belleau a , quant à lui, renouvelé le sien alors que Johanne Ricard et Daniel Thibault en acceptaient.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires