La remontée mécanique du Mont-Orignal sera mise aux normes

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
La remontée mécanique du Mont-Orignal sera mise aux normes
La députée de Bellechasse Stéphanie Lachance a confirmé l'investissement conjoint du fédéral et du provincial dans le projet de mise aux normes de la remontée mécanique du Mont-Orignal. Elle est entourée du préfet de la MRC des Etchemins, Camil Turmel, ainsi que du président du Mont-Orignal, Richard Grenier. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

LAC-ETCHEMIN. Un peu plus de 600 000 $ seront injectés, au cours des deux prochaines années, dans la mise aux normes de la remontée mécanique du Mont-Orignal de Lac-Etchemin.

Pour l’aider dans la réalisation de ces travaux majeurs, la coopérative reçoit un soutien financier des gouvernements du Québec et du Canada qui injectent 204 279,50 $ chacun, pour un total de 408 559 $.

L’investissement fédéral s’inscrit dans le cadre du volet Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives (VICCR) du programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC), alors que celui du gouvernement du Québec provient du programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS).

Maire de Lac-Etchemin et préfet de la MRC des Etchemins, Camil Turmel s’est réjoui de cette annonce qui était primordiale pour la survie du Mont-Orignal qui, en plus d’être une pépinière de jeunes athlètes prometteurs, joue un rôle économique majeur pour la localité et la MRC.

Pour sa part, la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a reconnu que l’aspect sécurité avait pesé lourd dans la balance. « Nous souhaitons doter nos communautés locales d’infrastructures récréatives et sportives modernes répondant aux besoins des athlètes, des sportifs et des jeunes familles. Il était primordial de maintenir ce beau terrain de jeu qu’est le Mont-Orignal », a-t-elle indiqué.

Président du conseil d’administration de la coopérative de solidarité du Mont-Orignal, Richard Grenier a salué lui aussi ces investissements qui, mentionne-t-il, étaient rendus plus que nécessaires en raison de la vétusté de l’équipement qui a plus de 30 ans. Les travaux, qui seront réalisés par étapes d’ici le 31 décembre 2023, prévoient notamment la mise à niveau des mains d’attaches et des trains de poulies ainsi que le remplacement du panneau électronique et de pièces diverses.

M. Grenier a reconnu que de trop nombreuses pannes à la remontée mécanique, dont six au cours du dernier hiver seulement, ont paralysé les activités du Mont-Orignal au cours des dernières années. Ce qui, selon lui, donne une mauvaise image à la station, sans oublier les pertes de revenus conséquentes à ces fermetures qui auraient eu pour effet de nuire à la vitalité et la survie de la station à plus ou moins long terme.

« Avec les années, on voyait les problèmes ressortir. Ceux-ci étaient de nature électrique ou en lien avec le vieux réseau qui a dedans et c’est ce qu’on va changer. Ce sont importants investissements qu’on n’aurait pas pu supporter seuls, même si nous ne sommes pas nécessairement dans la misère », souligne-t-il en ajoutant que différents partenaires devraient être approchés au cours des prochaines semaines et des prochains mois pour aider la coopérative à couvrir sa part de cet investissement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Isabelle Audet
Isabelle Audet
2 mois

Quelle bonne nouvelle!