Le titre d’éleveur émérite de la race Jersey décerné à une Bellechassoise

Par Andre Poulin
Le titre d’éleveur émérite de la race Jersey décerné à une Bellechassoise
Monia Lemieux la propriétaire de la ferme Guimo apparaît en compagnie de son conjoint Bertrand Brisson

Le samedi 17 mars prochain à l’Hôtel Loews Le Concorde dans le cadre de son congrès annuel, qu’elle tient pour la 1re fois à Québec en 110 ans d’existence, l’Association Jersey Canada décernera à deux éleveurs québécois le titre d’éleveurs émérites.

L’une des récipiendaires de ce titre est Bellechassoise.

Il s’agit de Monia Lemieux, la propiétaire de la ferme Guimo du 240 1er Rang Est à Saint-Gervais.

Passionnée par l’agriculture, celle qui a toujours été convaincue qu’elle posséderait sa propre ferme et tirerait ses propres vaches, a concrétisé son rêve, en 2002, en faisant l’acquisition de la ferme de son père, Paul-André, qu’elle connaisssait bien pour y avoir travaillé durant son jeune âge comme le font la très grande majorité des enfants de producteurs agricoles.

C’était aussi le cas de son frère Guillaume qui s’avère aux dires mêmes de Mme Lemieux le grand responsable de l’obtention du titre d’éleveurs émérite de l’Association Jersey Canada, qui lui sera décerné ce samedi tout comme de celui de 1er troupeau de vaches Jersey du Québec pour ce qui est de l’Indice de Production à Vie (IPV) , qui lui a été remis au mois de février dernier par Jersey Québec pour l’année 2011, ou encore, des cinq bannières, dont celle de grande championne, remportée lors de l’Expo B.B.Q. 2010 de Saint-Anselme.

C’est d’ailleurs lors de l’encan d’animaux 2004 de cette exposition que Mme Monia Lemieux a fait l’acquisition de Graylain Sambo Layce, sa première vache Jersey. Mme Lemieux ainsi que son frère Guillaume imputent d’ailleurs à l’Expo BBQ de Saint-Anselme la popularité grandissante de la race Jersey enregistrée dans la région au cours des dernières années.

À raison de deux ou trois acquisitions par année de vaches Jersey dont la sélection est faite dans différentes régions du Canada par son frère Guillaume, ce passionné de génétique qui a décroché au milieu des années 1980 son diplôme en production animale à l’Institut de technologie agricole de La Pocatière, Mme Monia Lemieux s’est progressivement constitué un troupeau de vaches Jersey de 40 têtes, dont les performances liées à la conformation et à sa production moyenne de 7 600 kg de lait ayant une teneur de 5 % de gras et de 4 % de protéines lui valent désormais de collectionner les honneurs.

Outre ses 40 vaches de race Jersey, le troupeau laitier de la ferme Guimo se complète de 60 vaches Holstein et d’une vingtaine de taures de remplacement, qui permettent à l’entreprise de fournir un quota quotidien de 50 kg de lait.

Portes ouvertes

Toujours dans le cadre du congrès annuel de l’Association Jersey Canada un après-midi portes ouvertes est organisé le vendredi 16 mars en après-midi à la ferme Guimo tout comme à la ferme Bellaska de La Durantaye propriété de Guillaune Dumais et Anne-Marie Girard et à la Ferme Jacquard de Saint-Henri, qui est la propriété de Jacques Couture. Dans le cas de la ferme Guimo, l’activité portes ouvertes s’y déroulera aussi en avant-midi et sera ouverte à tous les éleveurs intéressés de la région, ce qui n’est pas le cas des deux autres fermes Jersey bellechassoises.

De la sorte, Mme Monia Lemieux veut faire apprécier les qualités de la petite, docile, rustique et productive race Jersey à ceux qui ne la connaissent pas.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires