Les pistes cyclables de Bellechasse et Lévis liées dès 2011

Par ludovic_cote

Identifié comme une priorité majeure par la députée de Bellechasse et ministre des Services gouvernementaux Dominique Vien, le raccordement de la Cycloroute de Bellechasse au Parcours des Anses sera effectué au cours des prochains mois, si bien que dès 2011, les cyclistes pourront circuler d’Armagh à Lévis en toute sécurité.

Celle-ci en a fait l’annonce le 22 mars dernier à Pintendre en compagnie du député de Lévis, Gilles Lehouillier, du député de Lévis-Bellechasse, Steven Blaney, et de la mairesse de Lévis, Danielle Roy-Marinelli.

Ainsi, les gouvernements du Québec et du Canada investiront chacun 955 885 $ (total de 2 867 655 $) pour l’aménagement d’un lien de 13,3 km qui reliera les deux pistes cyclables. Celui-ci empruntera, pour la moitié de son parcours, l’ancienne emprise ferroviaire Monk, de la limite du quartier Pintendre jusqu’au chemin Sainte-Hélène. La piste sera par la suite aménagée en accotement le long des lignes d’Hydro-Québec et de la route Lallemand, avant de revenir sur l’emprise Monk pour enfin rejoindre le Parcours des Anses.

Les travaux d’aménagement de ce lien cyclable débuteront à l’été 2010 et se poursuivront jusqu’en mars 2011. D’autres interventions sont prévues, dont l’aménagement d’une halte et d’un stationnement. «Nous ne pouvions laisser passer l’opportunité de raccorder la Cycloroute de Bellechasse au Parcours des Anses de Lévis et, par le fait même, au Corridor des Cheminots de Québec», a mentionné Mme Vien, qui a souligné que les retombées économiques de la Cycloroute étaient déjà impressionnantes, certains commerces et restaurants ayant doublé leurs chiffres d’affaires depuis la mise en place de ce «74 km de pur bonheur».

De son côté, le député Lehouillier a déclaré que le raccordement des deux pistes cyclables constituait pour lui «l’aboutissement d’un rêve». Selon lui, ce projet offre de nouvelles perspectives de développement touristique pour les deux régions et marque le «début d’une ère nouvelle pour les liens entre Lévis et Bellechasse».

Même son de cloche du côté du député Blaney, qui a souligné que l’aménagement de ce lien cyclable profitera aux populations de ces deux territoires complémentaires.

Enfin, la mairesse Danielle Roy-Marinelli a mentionné qu’elle trouvait «extrêmement heureux de savoir que ces deux fleurons de nos régions respectives seront interconnectés et ne formeront bientôt qu’un seul grand circuit offrant des panoramas enchanteurs».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires