Michael Byrns honoré pour ses 42 ans de service auprès de Desjardins

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Michael Byrns honoré pour ses 42 ans de service auprès de Desjardins
Michael Byrns a été honoré pour ses 42 ans de service auprès des Caisses Desjardins.

Au cours de leur assemblée générale annuelle de ce mercredi 25 avril, les membres de la Caisse Desjardins de La Nouvelle-Beauce ont pris le temps de saluer les mérites de Michael Byrns, qui a pris sa retraite le 30 décembre dernier après 42 ans de service auprès des Caisses Desjardins, dont 40 ans à la Caisse de Frampton.

« Tu as tellement donné… », a lancé son ancienne collègue Sylvianne Boily. À son avis, M. Byrns a toujours géré la Caisse populaire de Frampton comme sa propre entreprise. « Tu peux être très fier de ce que tu as accompli », dit-elle, en qualifiant Michael Byrns d’« ambassadeur pour le mouvement Desjardins ». « Nous te devons beaucoup », a appuyé Guy Marcoux, aussi de la Caisse de Frampton.

« C’est très valorisant de pouvoir donner », a relancé Michael Byrns. Après avoir prononcé une pléthore de remerciements, l’honoré a laissé entendre que les bons mots ne sonnaient pas pour lui comme un hommage de fin de carrière, mais bien comme un élan pour relever de nouveaux défis.

Une excellente année

L’année 2011 s’est en effet révélée très prospère pour la Caisse Desjardins de La Nouvelle-Beauce. Tout d’abord, la Caisse peut se vanter d’avoir des actifs totalisant un milliard soixante-quinze millions vingt-deux milles dollars. Une hausse d’environ 22,1 M$ (2,1%) par rapport à l’an dernier. Du côté des passifs, la Caisse a enregistré des dépenses de 958 891 000 $. « On a beau avoir de bons résultats, ça fond très vite », de commenter le directeur général Daniel Ruel, en ajoutant que la Caisse avait encore des croûtes à manger avant de rencontrer une productivité semblable aux banques.

De plus, l’exercice financier de 2011 aura permis des ristournes individuelles de 2,5 M$. « C’est pas gênant », a lancer le directeur général. Rappelons à cet effet que la Caisse Desjardins de La Nouvelle-Beauce compte plus de 32 000 membres, ceci dans 12 municipalités.

Par ailleurs, la Caisse a connu des excédents d’exploitation de 9,9 M$, une hausse de 38,3%, ce qui porte les réserves de la coopérative à 83 340 000 $. « C’est quand même intéressant! », de continuer Daniel Ruel. Pendant ce temps, l’institution financière a supporté plus de 550 projets et organismes, ceci pour un montant de 485 000 $.

10 000 $ en bourses

Au cours de l’assemblée, Denis Bilodeau, directeur principal Marché des particuliers, a annoncé la mise en place d’un tout nouveau programme de bourses d’études totalisant 10 000 $ réservé aux jeunes membres de la Caisse. Le tirage des 14 bourses pour les élèves des niveaux secondaire à universitaire se fera lors de la prochaine assemblée de la Caisse Desjardins de La Nouvelle-Beauce, en avril 2013. Pour y avoir droit, les jeunes peuvent s’inscrire dès aujourd’hui en succursale ou par Internet.

Desjardins ma vie, mes passions

En fin de rencontre a été présenté un bilan des huit années du programme de prévention de suicide initié par la Caisse de La Nouvelle-Beauce « Desjardins ma vie, mes passions ». Depuis sa création, près de 200 000$ ont été investis, permettant à 20 000 jeunes de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin de rencontrer des conférenciers passionnés. « C’est un appui irremplaçable de la caisse. […] Aucun animateur ne peut remplacer un témoignage vivant », est d’avis Christian Leclerc, animateur en vie spirituelle à la Polyvalente Benoît-Vachon. Selon lui, si parler du suicide est négatif, présenter les témoignages de gens qui se sont accrochés à la vie est extrêmement positif.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires