Plein air : six nouveaux projets soutenus en Bellechasse-Etchemins

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Plein air : six nouveaux projets soutenus en Bellechasse-Etchemins
La députée Stéphanie Lachance et la vice-première ministre Geneviève Guilbault entourées de Jean-François Préfontaine, directeur général du Parc régional Massif du Sud, ainsi que de Daniel Pouliot, maire de Saint-Philémon et président de la Corporation d'aménagement et de développement du Massif du Sud. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

INVESTISSEMENTS. Le gouvernement du Québec investira 522 664 $ pour la réalisation de travaux de développement, d’amélioration ou de mise à niveau d’installations permettant la pratique d’activités de plein air en Bellechasse-Etchemins.

Cette annonce s’inscrit dans le cadre d’un quatrième appel de projets, lancé au cours des derniers mois, du Programme d’aide financière pour les sentiers et les sites d’activités de plein ait (PAFSSPA). En tout, ce sont 177 projets totalisant 14,3 M$ qui ont été confirmés dans les différentes régions du Québec.

En tête des projets soutenus dans la circonscription de Bellechasse-Etchemins se trouvent l’agrandissement du réseau de sentiers de vélo de montagne au Parc régional Massif du Sud, qui reçoit 150 000 $, ainsi que l’aménagement d’un réseau de sentiers pédestres sur le territoire des localités de Sainte-Sabine, Saint-Luc et Saint-Magloire, soit Les Sentiers des Etchemins, qui reçoit 150 000 $ également.

En troisième place, un peu plus de 99 000 $ seront injectés dans la réalisation d’un parcours de « pump track junior » et d’un parcours d’hébertisme avec tyrolienne à Armagh.

Les autres investissements consentis se lisent comme suit : 50 743 $ pour le réaménagement du sentier pédestre de la Haute-Etchemin, 33 996 $ pour l’aménagement d’un site hivernal (glissade, éclairages et autres) à Saint-Anselme et 32 924 $ pour l’aménagement d’un sentier d’hébertisme au Parc des Bâtisseurs de Saint-Damien.

Faisant l’annonce au nom de la ministre Isabelle Charest, qui n’a pu se déplacer en raison de la COVID, la députée de Bellechasse s’est réjouie de la concrétisation de ces six projets qui devront être réalisés d’ici deux ans.

Accompagnée par la vice-première ministre Geneviève Guilbault, Mme Lachance a rappelé que les activités de plein air connaissent un engouement jamais vu au Québec, surtout depuis le début de la pandémie, citant en exemple les projets des Sentiers des Etchemins, mais aussi celui du Parc régional Massif du Sud qui vit un accroissement de sa clientèle et a permis le développement du sud de Bellechasse.

On effleure le 3e lien

Mme Guilbault, qui est aussi ministre de la Sécurité publique, s’est réjouie elle aussi des investissements consentis dans Bellechasse la semaine dernière. Rappelons qu’outre cette annonce, vendredi, le gouvernement Legault avait confirmé la veille une contribution de 22 M$ chez Prevost et une autre de 100 000 $ à la municipalité de Saint-Damien pour la réalisation d’un sentier pédestre dans le Parc des Bâtisseurs.

« Bellechasse et l’ensemble de la région Chaudière-Appalaches font partie de la vision de développement interrives élargie que nous avons avec la Capitale-Nationale, notamment en ce qui a trait au 3e lien », a-t-elle mentionné en évitant de parler sciemment de la question du tramway.

« D’ici quelques jours, nous devrions avoir une présentation à faire, mais on se garde toujours une marge de manœuvre, car on ne sait pas ce qui peut arriver. On l’a vu avec la COVID », a-t-elle lancé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires