René Bussière, un bâtisseur infatigable

Par Andre Poulin

Originaire de Saint-Henri où il a vu le jour le 19 novembre 1933, M. René Bussière a débuté sa carrière d’homme d’affaires en 1952 avec l’acquisition d’un camion de transport. Quatre ans plus tard, il acquiert un permis de transport pour les comtés de Bellechasse et Dorchester.

 

En 1964, fort de l’expérience acquise dans le transport des marchandises, il acquiert la compagnie Gagnon Transport, située dans la région de Québec, ce qui lui permet d’avoir accès au corridor Québec-Montréal.  En 1969, il établit son entreprise en bordure de boulevard Henri IV et ouvre son réseau à tout l’Est du Québec en achetant la compagnie Rimouski Transport, dont les recettes annuelles de 4,2 millions de $ sont le double de celles de son entreprise.

L’acquisition de Speedway ainsi que l’achat d’Overnite Express, en 1973,  lui ouvre le marché des provinces maritimes. Ces acquisitions font de lui le propriétaire de la plus importante entreprise de camionnage au Québec pour la période de 1970 à 1980, avec un chiffre d’affaires de 60 millions de dollars, 1 500 employés, 320 tracteurs de remorque et 22 points de relais qui lui assurent le contrôle du transport dans l’est du Québec.  Suite à la vente de cette entreprise en 1980, il acquiert deux sociétés en difficultés General Diesel et Diesel Harper pour former Marlin Detroit diesel qui distribuait des moteurs et des transmissions automatiques dans tout l’ouest du Québec.

Rebaptisée Detroit diesel-Allison Canada Est, l’entreprise sera vendue en 1993.Entretemps, M. Bussière aura acquis un concessionnaire automobile GM qu’il nommera Marlin Chevrolet, qui remporte de nombreux prix dont le réputé trophée Jack Smith. Parallèment aux activités de ce concessionnaire, M. Bussière fondera trois nouvelles entreprises de transport et trois autres sociétés panaméricaines oeuvrant dans le transport de produits pétroliers, chimiques et de verre ainsi que des entreprises oeuvrant dans la distribution de lubrifiants et d’abrasifs, dans la vente et la réparation de produits industriels.  M. Bussière possède aujourd’hui une quinzaine d’entreprises générant plus de 100 millions de $ de chiffre d’affaires annuels et emploie près de 1 000 personnes. Enfin, M. Bussière a occupé le poste de maire de sa municipalité de 1965 à 1982, créé une fondation qui soutient financièrement plusieurs organismes communautaires de la région et demeure à 78 ans animé par plusieurs projets. Sa médaille plaquée or de Grand Bellechassois lui a été remise par la députée-ministre, Dominique Vien.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires