Sentiers des Etchemins: la prochaine phase officiellement lancée

Serge Lamontagne redaction@lavoixdusud.com

Sentiers des Etchemins: la prochaine phase officiellement lancée
Le projet des Sentiers des Etchemins a officiellement été lancé en compagnie des élus et partenaires qui ont accepté de financer sa réalisation. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

PLEIN AIR. Après une mise à niveau de deux tronçons, réalisée en 2021 à Sainte-Sabine et Saint-Magloire, le projet visant à doter ces deux localités et leur voisine de Saint-Luc d’un réseau de sentiers pédestres de 32 km, qui devrait par la suite déboucher vers le versant sud du Parc régional Massif du Sud, est officiellement lancé.

Profitant d’un 5 à 7 qui a réuni partenaires, bénévoles et élus le jeudi 16 juin dernier au centre communautaire de Saint-Luc, les responsables des Sentiers des Etchemins ont officiellement donné le coup d’envoi à la phase 2 de ce projet d’envergure qui sera réalisé grâce à la contribution financière de différents partenaires et des municipalités elles-mêmes.

Si le gouvernement du Québec et la MRC des Etchemins avaient déjà, au cours des dernières semaines, confirmé leur participation financière à la hauteur de 150 000 $ (Programme d’aide financière pour les sentiers et les sites de pratique d’activités de plein air) et 105 000 $ (Plan de relance), respectivement, c’était au tour de Desjardins d’annoncer sa contribution au projet lors de cette cérémonie. 

Celle-ci totalisera 82 500 $, soit 70 125 $ provenant du Fonds du Grand Mouvement Desjardins et 12 375 $ du Fonds d’aide au développement du milieu de la Caisse des Etchemins. Cette somme couvrira principalement la part de financement provenant du milieu, a précisé la directrice générale de la Caisse, Claudia Faucher.

« Ce projet d’envergure jouit un fort potentiel d’attraction touristique », a-t-elle mentionné en ajoutant qu’à terme, ces 32 kilomètres de sentiers s’adresseront autant aux adeptes de longues randonnées qu’à une large clientèle.

Rappelons également que la SADC Bellechasse-Etchemins avait elle aussi contribué à la hauteur de 10 000 $. Deux ressources, soit Claude Bissonnette-Lavoie de la SADC et Mathieu Baillargeon de la MRC des Etchemins, secondent également les bénévoles des trois localités qui, depuis plus de deux ans, travaillent à la réalisation de ce projet axé sur le plein air.

Phase 1

Lors de la première phase réalisée l’an dernier, un sentier de 2,5 km menant à la tour à Gervais a été réaménagé à Sainte-Sabine, dont un tronçon en poussière de pierre s’adressant notamment aux personnes à mobilité réduite. Du côté de Saint-Magloire, le parcours du mont Bonnet a été refait et amélioré, une nouvelle tour d’observation ayant été érigée à son sommet.

Une signalisation appropriée, inspirée de celle du Parc régional Massif du Sud qui soutient la démarche, sera installée dans ces deux secteurs prochainement et celle-ci servira de base aux sentiers à venir.

Phase 2

Pour la deuxième phase qui s’amorcera au cours des prochains mois, les responsables souhaitent améliorer et créer de nouveaux sentiers dans les trois localités, en plus de relier ceux-ci entre eux, créant ainsi ce réseau de 32 km qui en comptera une soixantaine le jour où celui-ci sera officiellement relié au versant sud du parc régional.

Des aires de repos, des emplacements de camping rustique et des refuges (le tout avec services ou non selon le cas) s’ajouteront, tout comme une nouvelle tour d’observation à Sainte-Sabine. Des ponceaux et un pont surplombant la rivière Etchemin, dans le secteur de Saint-Luc, sont également planifiés. 

Contribution de tous

Président du Club sportif Mont-Bonnet, qui est porteur du projet au nom du comité intermunicipal des Sentiers des Etchemins, Pierre Mercier a tenu à souligner la collaboration des trois municipalités à la réalisation de ce projet, celles des partenaires financiers et des bénévoles, mais également la participation des propriétaires de terres privées (38 en tout) qui ont signé des droits de passage permettant la réalisation de ce nouveau réseau de sentiers quatre saisons. 

M. Mercier a ajouté que le déroulement des travaux dépendra, bien sûr, de la disponibilité des entrepreneurs choisis. « Ceux-ci devront être terminés au plus tard en 2024, mais on espère qu’une majorité d’entre eux seront réalisés en 2023 », a-t-il précisé en rappelant que ces sentiers seront réservés exclusivement à la marche et qu’aucun véhicule motorisé ne sera autorisé à y circuler.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires