Ordures: partenariat possible entre Bellechasse et Nouvelle-Beauce

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Ordures: partenariat possible entre Bellechasse et Nouvelle-Beauce
Le traitement des matières organiques est la prochaine étape à suivre au niveau du traitement des ordures. (Photo : Deposit photo)

ORDURES. La MRC de Bellechasse ayant choisi le tri robotisé pour traiter ses matières compostables et la MRC de la Nouvelle-Beauce étudiant cette option, les deux entités étudient la possibilité d’un partenariat pour mener à bien la démarche.

Les deux MRC discutent de cette avenue, puisqu’elles ont deux choses en commun. Elles traiteront possiblement la matière organique avec un système de tri robotisé de sacs de couleurs, assisté par intelligence artificielle, et devraient combiner cet actif avec une presse à déchets pour compacter les matières résiduelles à leur site d’enfouissement respectif.

Une rencontre exploratoire entre les directions générales et les services de gestion des matières résiduelles des deux entités a permis de conclure qu’il serait avantageux d’élaborer un projet d’entente stratégique dans le but de faciliter l’implantation dans chacune des entités respectives d’un système de traitement de la matière organique et de compactions des matières résiduelles.

Selon des résolutions adoptées au cours des derniers jours, les deux MRC ont d’ailleurs déjà  identifié des éléments à mettre en commun dans l’immédiat, soit les devis d’appel d’offres pour services professionnels, établir un plan de communication et planifier l’implantation et l’échéancier du projet.

La MRC de La Nouvelle-Beauce déposera possiblement une proposition pour traiter la matière organique de la MRC de Bellechasse à son site de Frampton et toutes les ressources additionnelles pourraient facilement être réparties selon le principe de l’utilisateur payeur en fonction des besoins qui seront identifiés par chacune des MRC.

Si la MRC de Bellechasse a déjà adopté le principe du tri robotisé pour ses matières compostables, la MRC de la Nouvelle-Beauce discute toujours avec la MRC Robert-Cliche. Cette dernière étudie toujours deux options, puisque quatre localités ne sont pas visées par la loi (l’obligation d’implanter une collecte de matière organique) et que la localité de Tring-Jonction collecte déjà ses matières organiques qui sont envoyées à Thetford.

Les échéanciers d’implantations pour les deux MRC sont relativement adaptables pour une mise en service autour de l’été 2023, selon le plan de match actuel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires