Stéphane Turgeon quitte la mairie de Saint-Nazaire

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Stéphane Turgeon quitte la mairie de Saint-Nazaire
Élu maire de Saint-Nazaire en novembre 2021, Stéphane Turgeon a remis sa démission à la fin du mois de décembre.  (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

MUNICIPAL. Les résidents de Saint-Nazaire devront élire un nouveau maire. Élu à ce poste en novembre 2021, Stéphane Turgeon a remis sa démission le 29 décembre dernier, ce qui provoquera la tenue d’une élection partielle.

Dans un échange de courriel avec le journal, le principal intéressé a confirmé que c’était principalement en raison d’un manque de disponibilité qu’il avait pris cette décision qu’il a qualifiée de difficile.

M. Turgeon a mentionné qu’il avait eu une année 2022 des plus chargée et qu’il s’était investi à fond dans les divers dossiers et projets de la municipalité, cela sans oublier certains comités dont il avait mal estimé le temps et l’énergie à investir dans le cadre de ses fonctions.

« J’aimais m’impliquer au quotidien dans les affaires de la municipalité, mais dans les derniers jours, après avoir préparé le dernier budget, j’ai fait le bilan de mon année et réalisé que ça n’irait certainement pas en diminuant », a-t-il précisé en ajoutant que les activités de son entreprise avaient été affectées par son manque temps.

« Dernièrement, j’ai eu des opportunités qui m’ont été proposées et j’ai dû y renoncer. Face à tous ces constats, et comme je ne suis pas retraité, je ne pensais pas pouvoir refuser de nouvelles opportunités bien longtemps sans en affecter les réalisations que je priorisais pour la municipalité. Comme j’aime être à fond dans les choses que je fais, je n’aurais pas supporté de faire mon travail de maire à moitié par faute d’implication et de temps », a-t-il ajouté.

« Je trouve ça bien malheureux pour les gens qui m’ont fait confiance d’avoir (ainsi) mis fin si brusquement à mon mandat, mais après y avoir bien réfléchi, c’était la meilleure chose à faire pour moi », a-t-il conclu.

Rappelons qu’avant d’être maire, Stéphane Turgeon avait siégé 22 ans comme conseiller, dont 18 à titre de maire suppléant.

C’est la mairesse suppléante Nadia Vallières qui assurera l’intérim en attendant la tenue d’une élection partielle qui devrait se tenir vers la fin du mois d’avril, souligne la directrice générale Joanie Bolduc Pelchat en ajoutant que le processus électoral devrait être lancé vers la mi-mars.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires